« La maison St-Charles à Versailles : un projet pastoral et missionnaire »

Après 3 années de travaux, la maison Saint-Charles à Versailles (78) a été inaugurée dimanche 13 septembre 2020. Elle accueillera, dans quelques jours, les fidèles de la paroisse Saint-Symphorien pour des activités pastorales.

Architecte Cabinet CG Art
Coût total 2 145 000 €
Notre contribution 400 000 €
Lieu Versailles

Une école devenue maison paroissiale

« Ce projet a appris à votre curé la persévérance et la ténacité…» Perséverant et tenace, le père Yves Genouville est aussi patient, tout comme ses paroissiens ! Le curé de la paroisse Saint-Symphorien de Versailles (78) et les fidèles attendaient depuis 3 ans la réouverture de la maison Saint-Charles. Ce dimanche 13 septembre 2020, le père Genouville est heureux d’ouvrir les portes du « centre Saint-Charles » aux paroissiens et aux habitants du quartier, pour leur montrer les locaux rénovés. « Ce centre est le vôtre » souligne le curé en rappelant l’implication matérielle et financière de chacun dans le projet. [Les Chantiers du Cardinal ont apporté une aide de 400 000 euros pour les travaux.]

Inauguration de la maison Saint-Charles à Versailles, 13 septembre 2020 (Gil Fornet/CDC)

« J’ai toujours été persuadé que cette maison est le deuxième poumon de la paroisse avec l’église, ajoute le père Génouville. Et c’est un projet pastoral et missionnaire : nous avions un devoir (parce que la maison nous a été léguée par nos prédécesseurs) de l’entretenir et de la transmettre. » Les locaux, situés à quelques mètres à peine de l’église Saint-Symphorien, ont longtemps servi d’école avant d’être transformé en maison paroissiale. Mais, face au nombre de groupes et d’activités proposées, il fallait pousser les murs. Plus précisément réaménager et optimiser les lieux pour gagner en surface. « On gagne un étage supplémentaire dans les combles, grâce à une idée de l’architecte, précise le père Génouville, et l’accès de la grande salle au rez-de-chaussée sur le jardin par des portes-fenêtres. » Les travaux ont permis de mettre aux normes le bâtiment, de créer un ascenseur pour desservir les étages et des rampes d’accès en pente douce.

[VOIR] Le projet d’aménagement de la maison Saint-Charles

Un jardin a été aménagé dans la cour derrière la maison. (Gil Fornet/CDC)

Le projet est aussi missionnaire, rappelle le curé dans son discours d’inauguration. Car il ne s’agit pas seulement de disposer de locaux neufs. Encore faut-il les utiliser. « La première étape, dans les prochaines semaines, ce sera de s’approprier les lieux. Tout ne sera pas installé du jour au lendemain ! » Le père Genouville sait que des équipes ont été constituées pour réfléchir à l’aménagement des locaux et à leur utilisation. « C’est en vivant dedans qu’on va se dire comment il faut faire pour ceci ou cela… » Les enfants du catéchisme et les groupes scouts se rassemblaient déjà dans les lieux mais les travaux d’agrandissement permettent d’envisager de nouvelles propositions : comme les dimanches en paroisse pour les familles. La maison  pourra aussi accueillir les jeunes de l’aumônerie du collège. Le père Genouville avait déjà l’habitude d’ouvrir largement la maison Saint-Charles aux habitants du quartier pour la kermesse annuelle en particulier. Il compte bien continuer pour montrer la vie de la paroisse et témoigner de la foi de sa communauté au cœur de la ville.

Après la messe dimanche matin, les paroissiens ont partagé un temps convivial dans la cour de la maison Saint-Charles. (Gil Fornet/CDC)

«L'Église nous invite à nous rassembler»

Ce dimanche 13 septembre 2020, c’est le vicaire général du diocèse de Versailles, le père Marc Boulle, qui procède à la bénédiction des locaux. Une célébration qui débute dans la cour ensoleillée de la maison, en présence des fidèles et sous le portrait de l’un d’entre eux : Dominique Vu. Ce sacristain, décédé au cours du printemps 2020, était très apprécié dans la paroisse. La grande salle de la maison portera désormais son nom « en souvenir des 30 ans de loyaux services que Dominique et sa famille ont rendu à la paroisse » précise le père Yves Genouville. Longuement applaudie, la famille du sacristain est représentée par son frère jumeau, ému de cet hommage rendu par les paroissiens.

Le père Yves Genouville et Dominique Vu, frère du sacristain de la paroisse, décédé au printemps 2020 (Gil Fornet/CDC).

Plut tôt dans la matinée, tous se sont retrouvés dans l’église Saint-Symphorien pour la messe dominicale. L’occasion pour le vicaire général d’évoquer, dans son homélie, celui qui donne nom à la paroisse : saint Symphorien, martyr des premiers siècles mort à Autun (Bourgogne). Évoquant plus largement le sort des martyrs qui ont « cette force pour préférer le Christ jusqu’au bout » il souligne que « leur témoignage vient renforcer notre foi aujourd’hui. » Et si nous sommes parfois « habités par la peur et confrontés au découragement», le père Boulle rappelle que « l’Église est là pour nous soutenir ». Elle « nous invite à nous rassembler parce que (cela) est un témoignage puissant qui rappelle que rien ne peut nous séparer de l’amour du Christ, un Dieu fidèle, un Dieu vivant.»

À gauche l’abbé Amar, à droite l’abbé Marc Boulle, vicaire du diocèse de Versailles. (Gil Fornet/CDC)

En savoir plus

Bientôt la fin du chantier à la maison Saint-Charles de Versailles
14.01.2020 Article

Bientôt la fin du chantier à la maison Saint-Charles de Versailles

2800 pratiquants accueillis à la maison Saint-Charles
18.05.2018 Article

2800 pratiquants accueillis à la maison Saint-Charles

Réaménagement de la maison Saint-Charles à Versailles (78)
28.02.2018 Projet

Réaménagement de la maison Saint-Charles à Versailles (78)

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don