Assemblée des délégués 2019 : l’occasion de découvrir une restauration

La réunion annuelle des délégués, ambassadeurs des Chantiers du Cardinal, a eu lieu le 16 novembre 2019 en l’église Saint-François-d’Assise dans le 19e arrondissement de Paris. Cette rencontre, présidée par Mgr Éric Aumonier, a été l’occasion de découvrir le résultat de travaux soutenus récemment par l’œuvre.

Des lieux ouverts à tous

Assemblée annuelle des délégués 2019 en l'église Saint-François-d'Assise à Paris 19e.

Assemblée annuelle des délégués 2019 en l’église Saint-François-d’Assise à Paris 19e.

« Les églises ne sont pas des clubs mais des lieux ouverts ». C’est ainsi que Mgr Éric Aumonier a ouvert l’assemblée des délégués 2019. Celle-ci a eu lieu le 16 novembre 2019 en l’église Saint-François-d’Assise dans le 19e arrondissement de Paris. Cette rencontre était l’occasion de découvrir le résultat des travaux réalisés dans la crypte avec le soutien financier des Chantiers du Cardinal.

« Nous sommes encore loin de ce qui se pratique en Italie où chacun peut entrer dans les presbytères pour prendre une douche ou tout simplement savourer un moment de calme », a poursuivi l’évêque de Versailles. Pourtant, l’a souligné le père Hervé Guillez, curé de la paroisse « l’église est ouverte de 8 heures à 20 heures ».

L’importance de la prière

Le père Hervé Guillez, curé de la paroisse Saint-François-d'Assise a rappelé l'importance des travaux réalisés pour le dynamisme de la communauté paroissiale.

Le père Hervé Guillez, curé de la paroisse Saint-François-d’Assise a rappelé l’importance des travaux réalisés pour le dynamisme de la communauté paroissiale.

L’assemblée a démarré traditionnellement par une messe. Lors de l’homélie, Mgr Éric Aumonier a rappelé l’importance de la prière dont nos églises, et en particulier leur clocher, sont le signe. « Ces édifices sont des lieux propices à retrouver une paix intérieure en ouvrant son âme à la grâce de Dieu. Leur beauté ouvre au Mystère et à la présence du Christ ». Un bâtiment tout aussi important pour la visibilité qu’il donne à la communauté paroissiale. L’évêque a raconté qu’il n’était pas venu dans le quartier depuis près de trente ans. « À l’époque, il y avait quatre fois plus de pratiquants ! »

Une pratique d’autant plus importante à dynamiser a relevé le père Guillez : « Aujourd’hui, il y a autour de l’église une trentaine de lieux de prière de confession juive (écoles, synagogues…) et à 200 mètres se trouve la maison où résidaient les frères Kouachi ! » « Il est donc essentiel, a insisté le père Guillez, de dynamiser la communauté catholique en lui donnant le moyen d’organiser des rencontres et des événements. Cette animation permet de faire venir des fidèles aux célébrations eucharistiques ». Des groupes chrétiens sont ainsi accueillis comme ceux de l’Emmanuel, Alpha, groupes de méditation… Le séminaire de la Fondation Maison des Champs (organisme franciscains dédié en particulier au soin des personnes âgées du quartier) a été accueilli dans la crypte et fin mars se tiendra dans la paroisse la Passion de Ménilmontant et bien d’autres événements pourront y avoir lieu.

Relayer l’action des Chantiers du Cardinal

« Un bilan financier positif 2019 en ce qui concerne le montant des dons mais par contre alarmant si on considère le nombre de donateurs en baisse constante », a constaté Jérôme Tolot, directeur général des Chantiers du Cardinal. Il a demandé aux délégués de « se mobiliser autant qu’il pouvait au moment de la Journée de quête du 1er décembre dans toutes les paroisses d’Île-de-France ». Mais a-t-il poursuivi, « il ne suffit pas de mettre en avant l’action des Chantiers du Cardinal uniquement ce premier week-end de l’Avent. Il faut profiter de chaque moment propice durant l’année ».

Alice Fabre, nouvelle directrice des Chantiers du Cardinal a présenté sa vision pour 2020.

Alice Fabre, nouvelle directrice des Chantiers du Cardinal a présenté sa vision pour 2020.

Retour sur une année de travaux

Une année 2019 particulièrement riche en travaux de construction et de rénovation. Elle a vu le lancement de trois nouveaux projets de construction : l’église Saint-Joseph-Le-Bienveillant à Montigny-Voisins-Le-Bretonneux (78), la création du centre ecclésial Saint-Colomban à Val-d’Europe (77) et l’église Sainte-Bathilde à Chelles (77). À cela s’ajoute de très nombreux travaux de rénovation, d’aménagements ou de construction de maisons paroissiales.

Le legs, un enjeu pour 2020

L’assemblée s’est poursuivie par une présentation d’Hubert Gossot, de l’Association diocésaine de Paris, sur la possibilité de consentir un legs aux Chantiers du Cardinal. Il a mis en avant une disposition particulière qui permet d’avantager un neveu ou une nièce tout en léguant aux Chantiers du Cardinal.

Inauguration de la crypte le 6 octobre 2019 par monseigneur Denis Jachiet.

Inauguration de la crypte le 6 octobre 2019 par monseigneur Denis Jachiet.

Un ouvrage consacré au cardinal Verdier. Pour conclure cette assemblée, Albéric de Palmaert a présenté un petit ouvrage paru aux éditions Téqui : Vivre l’Évangile avec le cardinal Jean Verdier. « J’ai pu constater, a-t-il souligné, à quel point les pierres étaient porteuses de foi ».

Accompagner l’expansion du quartier

L'entrée de l'église, modeste bâtiment en brique.

L’entrée de l’église, modeste bâtiment en brique.

L’église Saint-François-d’Assise est remarquable par sa beauté. Inaugurée en 1924, elle a bénéficié en 2004 du réaménagement de son chœur par l’architecte Wandrille Thieulin avec la pose d’un autel en pâte de verre. Le lieu de culte a été bâti entre 1914 et 1924 par les frères Paul et Augustin Courcoux. Le diocèse de Paris souhaitait accompagner l’expansion du quartier sur le lieu même où il y avait encore une ferme en 1900. Les architectes avaient utilisé la nouvelle technique du béton armé imitant le bois notamment pour la charpente du plafond.

Un riche décor. Simple bâtiment à l’extérieur, pour être en harmonie avec le principe des Franciscains (qui commémoraient le 700e anniversaire de leur fondation), l’église est remarquable à l’intérieur par la richesse de son décor.  Une superbe mosaïque habille l’abside du chœur. Elle est signée des Ateliers Mauméjean et a été réalisée en 1932 sur la base d’un carton du peintre et mosaïste Charles Bouleau. Au premier plan, est représenté saint François recevant les stigmates à genou devant l’Évangile. Au second plan, à gauche, on reconnaît saint Louis et sainte Elisabeth de Hongrie, et à droite saint Bonaventure et sainte Claire repoussant les musulmans qui assiégeaient Assise.

L’église a ainsi bénéficié de plusieurs éléments de décors successifs. « Après la Seconde Guerre mondiale, a rappelé le père Guillez, Charles Bouleau a peint une fresque représentant des anges offrant 4 globes d’or, engagements de la vie consacrée : pauvreté, chasteté, humilité, obéissance. Les vitraux de la première travée proviennent de la chapelle des Capucins démolie pour laisser place à l’église Saint-François-de-Molitor.»

Consécration de l'autel en 2008 par Mgr Jean-Yves Nahmias avec le père Gambart, l'ancien curé de la paroisse.

Consécration de l’autel en 2008 par Mgr Jean-Yves Nahmias avec le père Gambart, l’ancien curé de la paroisse.

En savoir plus

Devenir délégué
24.05.2017 Page

Devenir délégué

Journée des Chantiers
24.05.2017 Page

Journée des Chantiers

Délégués des Chantiers du Cardinal
24.05.2017 Page

Délégués des Chantiers du Cardinal

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don