Mission et histoire

Les Chantiers du Cardinal sont une œuvre d’Église. Ils ont été créés en 1931 par le cardinal Jean Verdier, archevêque de Paris pour développer, rénover et embellir le patrimoine religieux des diocèses d’Île-de-France.

La mission des Bâtisseurs d’églises

Les mutations démographiques, l’évolution des villes et l’apparition de nouveaux quartiers, ainsi que la nécessité d’une solidarité accrue entre les paroisses, ont amené à la création des Chantiers du Cardinal.

Dès l’origine, cette mission a suivi plusieurs buts:

  • Bâtir des églises dans les nouveaux quartiers ;
  • Rénover les lieux de culte (essentiellement post 1905)  ainsi que leurs bâtiments annexes ;
  • Embellir les églises en favorisant l’art sacré ;
  • Développer la présence et la visibilité de l’Église dans les villes et les villages ;
  • Assurer un cadre de vie décent aux prêtres ;
  • Fournir des locaux adaptés pour la pastorale.
Quête 2017

Enveloppe de la Quête 2017

Pour remplir cette mission, les Chantiers du Cardinal collectent tout au long de l’année avec en point d’orgue, la Journée de quête au profit des Chantiers du Cardinal, organisée dans la majorité des paroisses d’Île-de-France.

L’histoire des Bâtisseurs d’églises

Page de Pèlerin représentant des églises emblématiques des Chantiers

Le 7 avril 1935, une double page dans le magazine Pèlerin illustre quelques églises emblématiques bâties en cinq ans par les Chantiers du Cardinal.

Depuis plus de quatre-vingt-cinq ans, les Chantiers du Cardinal poursuivent l’œuvre de leur fondateur, le cardinal Jean Verdier, et participent à développer la présence de l’Église dans les nouveaux quartiers. Depuis 1931, plus de trois cents églises et centres paroissiaux ont été édifiés.

1931 : fondation des Chantiers du Cardinal

Le cardinal Verdier, archevêque de Paris, décide en 1931 de créer l’œuvre des Chantiers du Cardinal. Il est conscient des difficultés rencontrées par l’Eglise dans un Paris en partie déchristianisé et une banlieue souvent laissée à l’abandon alors qu’elle est en pleine expansion démographique. Il souhaite que les paroisses soient à taille humaine et constituent des lieux de proximité.

S’inscrivant dans une pastorale d’évangélisation, l’action du cardinal répondait à une enquête sur le terrain du Père Pierre Lhande parue en 1927, sous le titre « Le Christ dans la banlieue » décrivant l’état de non christianisation des populations nouvelles s’installant en banlieue et l’urgence de s’y intéresser. En effet à l’époque de la fondation de l’œuvre en 1931, le grand diocèse de Paris couvrait non seulement la capitale, mais aussi une partie de la banlieue parisienne recouvrant le département de la Seine.
En cette période de crise, épris d’un idéal de justice sociale, le cardinal voit également l’opportunité de donner du travail aux ouvriers. Il crée donc une œuvre chargée d’aider à la construction d’églises et de bâtiments paroissiaux dans la région parisienne. A sa mort, en 1940, 110 églises avaient été construites.

Les années 1950 : la reprise

Le mouvement de construction d’églises est interrompu par la Seconde Guerre mondiale et l’occupation allemande. A partir de 1954, le cardinal Maurice Feltin relance les Chantiers du Cardinal et propose la construction de 25 églises.

1966 : création des départements de Paris et de la Petite Couronne

Après la loi de juillet 1964 créant les nouveaux départements de la région parisienne, le diocèse de Paris a été partagé, en 1966, en quatre diocèses correspondant aux départements de Paris (75), des Hauts-de-Seine (92), de Seine-Saint-Denis (93) et du Val-de-Marne (94).

engagement grand projet tube

Le 23 novembre 2011, les 8 évêques ont signé avec les Chantiers du cardinal l’engagement d’un grand projet par diocèse.

2012 : Le « Grand Pari(s) de l’Église »

En s’unissant aux Chantiers Interdiocésains, depuis le 1er janvier 2012, les Chantiers du Cardinal réalisent le « Grand Pari(s) de l’Église ». Ils étendent leur mission à l’ensemble des huit diocèses d’Île-de-France.

Histoires d’églises en Île-de-France

Livre 80 ans Chantiers

Le 7 avril 1935, une double page dans le magazine Pèlerin illustre quelques églises emblématiques bâties en cinq ans par les Chantiers du Cardinal.

Les Chantiers du Cardinal ont édité un ouvrage « Histoires d’églises en Île-de-France ». À la fois promenade dans le temps et l’histoire, l’ouvrage retrace une des plus belles aventures de foi du XXe siècle. Le livre a été édité par Ouest France dans la collection « Itinéraires de découvertes » paru mi-octobre 2011 à l’occasion de leurs 80 ans

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don
Automatique Popin
Pas de ville dans l'église