Ensemble, préservons le patrimoine religieux

Travaux et engagement paroissial à l’Église Saint-Louis de Bondy (93)

Architecte -
Coût total 350 000€
Notre contribution 263 890€
Fin du chantier 02/09/2024

Présentation du projet

Les villes de Bondy et des Pavillons-sous-Bois (Seine Saint-Denis) sont regroupées au sein d’une même unité pastorale rassemblant trois églises : Saint-Louis, Saint-Pierre et le Christ Ressuscité à Bondy, Notre-Dame de Lourdes et Saint-Augustin aux Pavillons-sous-Bois.

Située à l’est de Paris (6 kms de la porte de Pantin), Bondy compte 53 448 habitants en 2022. Les logements sont très majoritairement des appartements (70,6%). La population de Pavillons-sous-Bois est beaucoup moins importante : 23 904 habitants.

Aujourd’hui, la forêt de Bondy ne subsiste plus que sur les communes de Montfermeil, Coubron et Clichy-sous-Bois. C’est dans cette dernière ville que l’église Saint-Jean XXIII vient d’être consacrée le 10 septembre dernier, avec la participation des Chantiers du Cardinal pour sa construction.

Une église en brique construite dans les années 30

La brique a été le matériau choisi pour la construction de l’église Saint-Louis dans les années 30. Disposant d’une surface de 350 m 2, cette dernière peut accueillir 300 fidèles. Sa façade est barrée d’une grande croix en mosaïque.
« La création d’un sas à l’entrée, il y a un an, permet de montrer que l’église est ouverte en permanence », fait remarquer Dominique Palais, responsable du suivi des travaux dans la paroisse. Cet aménagement a été réalisé, il faut le souligner, par des bénévoles. Des paroissiens décidément très engagés puisque, trois ans auparavant, ils ont refait la sacristie après avoir payé le matériel nécessaire et fourni la main d’œuvre.

La réfection de la toiture va préserver l’église des fuites qui ont aussi endommagé le résau électrique.

Soulignons aussi le chemin d’accès extérieur à l’intention des personnes à mobilité réduite. Il permet d’entrer dans l’église par une porte située au niveau de l’autel. Créé il y a une vingtaine d’années, il traduit l’importance que la paroisse attache à l’accueil de tous.

La rampe d’accès à l’église, créée depuis près de 20 ans, permet à tous d’y accéder.

Démarrage des travaux de réfection au début de l’été

La toiture de l’église souffre de nombreuses fuites. Les paroissiens ont été contraints d’installer de nombreux seaux dans la nef. Les murs ont été endommagés par les infiltrations. Le réseau électrique n’a pas été épargné.

Il était urgent de procéder aux réparations pour stopper les dégradations. En avril 2023, le Conseil d’administration valide la participation des Chantiers du Cardinal, à hauteur de 263 890 euros, pour un coût total des travaux de 350 000 euros.

L’échafaudage est installé dès la fin juin. Les travaux démarrent en juillet par la dépose successive de la toiture existante, des gouttières et des tuyaux de descente d’eaux pluviales. Suit la phase de réfection avec une triple pose (sous-toiture en film synthétique, isolant et  tuiles mécaniques en terre  cuite rouge) et le remplacement de la zinguerie, des gouttières et des descentes d’eaux. A la mi-septembre, les travaux de réfection de la toiture étaient quasiment terminés.

Réfection du réseau électrique

La réfection du réseau électrique englobe quatre interventions :

  • le remplacement du tableau électrique, du câblage et des prises électriques,
  • le changement des appareils d’éclairage par des éclairages basse consommation en LED,
  • la mise aux normes de l’éclairage de sécurité,
  • l’installation d’un  « coffret DTU » (document technique unifié sur les normes à respecter) dans le local de la chaufferie.

Les dits travaux devraient être achevés durant le quatrième trimestre 2023. L’adjonction éventuelle d’un éclairage central de la nef est à l’étude.

Le réseau d’évacuation des eaux pluviales est confronté à un triple problème : le chevauchement des canalisations avec le pavillon voisin, les fuites et la mise en conformité. Le financement de ces travaux reste à préciser.

Une paroisse cosmopolite très active et très familiale

De gauche à droite, Veronika et Florence catéchistes, et Dominique Palais responsable du suivi des travaux au sein de la paroisse.

Ces travaux bénéficient à une paroisse cosmopolite. Les  Tamouls et  Chaldéens  représentent tous deux un tiers du total des paroissiens. Le tiers restant est constitué de fidèles de toutes origines. La paroisse est « très active et très familiale » comme le précisent les deux catéchistes, Florence et Veronika. A titre d’exemple, « la table du curé a lieu tous les premiers dimanches du mois. Viennent les futurs baptisés, les nouveaux arrivants, les futurs mariés … Ils ne viennent pas que pour les sacrements » expliquent les deux animatrices du catéchisme.

Le père Henry Dollié, curé de la paroisse, se félicite de l’implication des paroissiens et de la joie que tous partagent dans l’action.

Le père Henry Dollié, curé de la paroisse, se réjouit que « les paroissiens soient très impliqués. Les fêtes paroissiales sont uniques. Il en ressort une joie impressionnante dans toutes les activités proposées.» Et d’ajouter : « Une centaine de catéchumènes adultes se prépare au baptême et à la confirmation. Ce qui donne un souffle d’enthousiasme pour la communauté et un beau défi dans l’accompagnement de ces nouveaux venus.»

Il leur réserve une surprise de taille puisqu’une statue de la Sainte Vierge, les mains ouvertes, va être prochainement installée au-dessus de la porte d’entrée principale.

Détail des travaux

Le projet de rénovation en 2 parties :

• Le remplacement de la couverture (et la mise en place d’une isolation)
• La réfection du réseau électrique obsolète et dont des parties ont été dégradées par les infiltrations d’eau.

La réfection complète de la couverture en tuiles de l’église :
• Pose d’un échafaudage,
• Dépose de la toiture existante
• Pose d’une isolation (résistance thermique R > 3m².K/W), d’un écran sous toiture, des liteaux et de la couverture en tuiles,
• Remplacement de la zinguerie, des gouttières et des descentes.

Le projet électrique :
• Le remplacement du tableau électrique, du câblage et des prises électriques
• Le changement des appareils d’éclairage par des éclairages basse consommation en LED,
• La remise aux normes de l’éclairage de sécurité,
• L’installation d’un « coffret DTU » dans le local chaufferie.

 

Patrick de Saint Martin

Galerie

Voir l’album

Voir aussi

Bâtir l’église Saint-Jean-XXIII à Clichy-sous-Bois (93)
03.07.2020 Projet

Bâtir l’église Saint-Jean-XXIII à Clichy-sous-Bois (93)

Rénovation de la toiture de l’église Saint-Michel à Livry-Gargan (93)
02.06.2023 Projet

Rénovation de la toiture de l’église Saint-Michel à Livry-Gargan (93)

Restaurer le clocher de Notre-Dame du Raincy (93)
11.02.2022 Projet

Restaurer le clocher de Notre-Dame du Raincy (93)

11 rue Etienne Dolet – 93140 Bondy

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don