À Limeil-Brévannes (94), bénédiction de l’église agrandie

Le dimanche 10 février 2019, monseigneur Michel Santier a procédé à la consécration du nouvel autel de l’église Sainte-Madeleine de Limeil-Brévannes. L’église a été agrandie grâce aux Chantiers du Cardinal.

Architecte Michèle Roblot (plans) et Jean-Pol Hindré Dominique Chaudieu (maîtrise d’œuvre)
Coût total 736 000 €
Notre contribution 86 000 €
Lieu Limeil-Brévannes

Agrandir l'église

Trop petite… depuis plusieurs années, les paroissiens de l’église Sainte-Madeleine à Limeil-Brévannes (94) étaint obligés de se serrer ou d’entendre la messe debout faut de place ! L’église avait besoin d’un agrandissement et d’un réaménagement intérieur. Car le quartier s’est densifié, de nouvelles familles sont installées dans cette zone pavillonnaire. La paroisse dessert également l’hôpital gériatrique Émile Roux.

Dimanche 10 février 2019, la nouvelle église a été bénie par monseigneur Michel Santier. De nombreux paroissiens étaient venus, impatients de découvrir les lieux. Jérôme Tolot, directeur général des Chantiers du Cardinal, a rappelé dans une allocution l’action des Chantiers en Ile-de-France pour financer de nombreux projets.

Les travaux ont permis d’agrandir la surface de l’église en bâtissant une extension en avant de la façade. L’église peut maintenant accueillir 450 personnes. Les travaux ont été l’occasion d’installer des fonds baptismaux et de modifier l’espace liturgique.

[VOIR] Le projet d’aménagement de l’église

 

Renouvellement du mobilier liturgique

L’artiste plasticienne Anne Bernot a travaillé sur le décor intérieur et le mobilier liturgique de l’église. Avec sa forme particulière, en « L », le bâtiment n’était pas facile à aménager. « Avec la commission d’art sacré et la paroisse, nous avons décidé de faire quelque chose d’assez englobant, pour créer une dynamique et relier les deux parties » explique l’artiste.

Derrière l’autel, des panneaux en bois clair sont ornés de grandes flammes dorées à l’or fin. Un Christ en fer rouillé est aussi installé. « La rouille exprime le temps qui passe, la souffrance, ajoute Anne Bernot. L’or donne le contraste, la lumière et le côté sacré. »

Avec le nouvel aménagement, Anne Bernot termine un chantier lancé il y a un an et demi. « C’est intéressant que l’Église dise ce qu’elle est aujourd’hui, qu’elle soit contemporaine. »

Galerie

Voir l’album

20 ter avenue de Verdun, Limeil-Brévannes

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don