Catholica, un livre pour décrypter l’art chrétien

Depuis des siècles, les artistes façonnent des œuvres pour aider les fidèles à faire acte de dévotion. L’art chrétien (l’art tout court !) est rempli d’images pieuses, parfois inattendues. Dans Catholica, le guide de l’art chrétien, Suzanna Ivanic guide le lecteur à travers 2 000 ans d’histoire de l’art pour décoder la grammaire des images. Des statues sur une cathédrale, de la représentation d’un saint ou des scènes de la Sainte Famille sur un vitrail… [Ndlr : Cet ouvrage édité chez Cernnunos, n’a pas de lien avec la revue Catholica]

De l'art pour rendre gloire au Créateur

Il y a la petite bouteille en plastique en forme de Vierge et remplie d’eau de Lourdes, l’encrier du XVIIe siècle en porcelaine qui figure une Nativité, l’assiette sur laquelle figure une tête de saint décapité, l’oratoire installé au croisement d’un chemin de randonnée… Plus insolites : les tenues de quelques célébrités lors d’un gala au Met de New York (USA) inspirées directement des vêtements liturgiques quand ce n’est pas une star de la chanson qui revêt une mitre d’évêque le temps d’une photo. Le catholicisme produit des images pieuses – qui deviennent parfois profanes – depuis des siècles et le livre de Suzanna Ivanic, maître de conférences à l’Université de Kent (Royaume-Uni), propose de les décrypter dans un ouvrage à la fois très complet et grand public.

Richement illustré Catholica, le guide de l’art chrétien, propose au lecteur une plongée dans plus de deux mille ans d’histoire de l’art. Des cathédrales aux objets de piété du quotidien en passant par les retables, les reliquaires et autres bibles illustrées, l’auteure analyse comment l’Homme est passé par l’art pour rendre gloire à son créateur.

Catholica, un guide pour décrypter la grammaire des images chrétiennes. (Cernunnos)

L'œuvre d'art, œuvre de piété

Divisé en trois grandes parties (Principia, Locus et Spiritus) l’ouvrage montre comment la culture visuelle catholique s’est diffusée dans toutes les couches de la société, des grandes communautés à l’individu, de l’église à la maison. Sans renier la question de l’idolâtrie, la question des images religieuses et de leur dévotion a agité les débats pendant des siècles. En façonnant des œuvres, les artistes ont joué un rôle important « dans la diffusion du sacré » écrit Suzanna Ivanic. « L’art a le pouvoir d’augmenter la dévotion. » Elle rappelle d’ailleurs cette parole du pape émérite Benoît XVI prononcée lors d’une audience en 2009 et qui citait lui même le peintre Marc Chagall « Pendant des siècles, les peintres ont trempé leur pinceau dans l’alphabet coloré qu’est la Bible. »

Ainsi le lecteur est-il accompagné pour comprendre l’architecture essentielle d’une cathédrale (gothique) et tout le symbolisme lié dans la pierre à cet édifice. Liturgie, évolutions techniques, créations de vitraux, naissance du gothique flamboyant… l’auteur aborde un grand nombre de thèmes d’histoire de l’art, tout en conservant un style grand public plaisant pour un lecteur non spécialisé.

Plusieurs pages sont consacrées à des décryptages d’œuvres, telle cette Annonciation (Autel de Mérode). (Cernunnos)

De la cathédrale, on passe ensuite au foyer domestique; l’occasion de se pencher sur les objets de piété. Là encore, certains artistes ont réalisé au fil des siècles des petits trésors destinés à accompagner le croyant pour lui permettre de pratiquer sa foi, chez lui ou sur les sites de dévotion plus populaires.

Enfin, après un rappel sur les grandes fêtes religieuses, moments de rassemblements communautaires « kaléidoscopes de couleurs, de sons, d’odeurs et de merveilles visuelles », l’auteur s’attache plus précisément à l’individu. Elle montre au lecteur comment reconnaitre, dans un tableau, l’attitude du donateur en prière, à quelles occasions il utilisait un prie-dieu ou comment d’une façon plus générale, le croyant faisait œuvre de piété en passant commande d’une œuvre d’art…

Apprendre à regarder

De nombreuses reproductions de tableaux, statues, petits reliquaires, vitraux… illustrent son propos. Les légendes soignées et détaillées apportent un complément au texte dense mais clair qui raconte, au fil des siècles comment l’image pieuse a évolué dans la société. Le livre est rythmé par des doubles pages de décryptages. Des gros plans sur des objets ou séries d’objets (vêtements ecclésiastiques, objets liturgiques…) afin de décrypter leur usage mais aussi leur place dans l’histoire de l’art. De même quelques grands thèmes iconographiques sont détaillés afin que le lecteur puisse décoder l’image qu’il a sous les yeux. Sans entrer dans les détails, on pourra ainsi apprendre à reconnaitre plus facilement les saints et leurs martyrs ou décrypter le symbolisme du lys, du trait de lumière et du jardin clos dans une Annonciation.

Valérie-Anne Maitre

Infos pratiques

Catholica, le guide de l’art chrétien,  Suzanna Ivanic

Editions Cernunnos . 256 pages. 29,95€

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don