Notre-Dame-de-l’Ouÿe aux Granges-le-Roi (91)

Architecte Enia architectes
Coût total 13,9 millions €
Apports association 1 million €
Lieu Granges-le-Roi

Présentation

Dans le sud-ouest de l’Essonne, sur la commune des Granges-le-Roi, un ancien monastère, dont l’origine remonte au XIIe siècle, a été rénové. Un nouveau bâtiment d’accueil a été également construit. C’est aujourd’hui un lieu de retraite pour les groupes de jeunes d’Île-de-France.

Une maison d’accueil pour les jeunes d’Île-de-France

Dès janvier 2017, les jeunes des paroisses d’Île-de-France, des établissements de l’Enseignement catholique, des mouvements, de la primaire à l’université ont eu la possibilité de se déconnecter le temps d’un week-end ou d’une semaine. Le projet est porté par le diocèse de Paris, et soutenu financièrement par les Chantiers du Cardinal à hauteur d’un million d’euros.

Accueillis par une fraternité

Une équipe permanente, composée de six laïcs mariés ou consacrés et de deux prêtres, habite les lieux. Un projet commun nous anime résume par le père Arnaud Gautier, vicaire épiscopal chargé de l’enfance et de l’adolescence au diocèse de Paris et président de Notre-Dame-de-l’Ouÿe : « Permettre à des jeunes de vivre avec leur pasteur un temps privilégié, coupé du quotidien, en complément de la catéchèse hebdomadaire est essentiel pour la mission d’éducation ».
Cette fraternité développe un projet pastoral porté par une réflexion et des activités touchant à trois domaines majeurs : l’intériorité, l’anthropologie et l’écologie. « Nous ne sommes pas une simple hôtellerie, souligne Jocelyne Nachbauer, en charge de l’animation. Nous souhaitons que les résidents soient reçus comme dans une véritable maison de famille où chacun est à l’écoute de leurs besoins ; le but étant qu’ils n’aient aucun souci matériel, rien qui puisse troubler cette démarche de retraite ».

enfants patronage dans le 19e arrondissement

Des enfants au patronage

Au service d’enfants défavorisés

La fraternité a également pour ambition d’accueillir, le temps d’une semaine de vacances en juillet, des enfants de paroisses défavorisées comme ceux de la Sainte-Claire-d’Assise, dans le 19e arrondissement. « Nous perpétuons l’ambiance que faisaient régner ici les religieuses, anciennes propriétaires des lieux » Le monde évolue, mais les racines sont préservées. « Le taux de remplissage est très satisfaisant » se réjouit Jean-Marc Giroud, bénévole chef du projet au diocèse de Paris.
Cette équipe a reçu en septembre 2017 le renfort de dix jeunes adultes engagés dans une « Année Nazareth » à Notre-Dame-de-L’Ouÿe. (Lire l’article dans la revue 2017)

Article lié

23 avril 2017, portes ouvertes à Notre-Dame-de-l’Ouÿe

23 avril 2017, portes ouvertes à Notre-Dame-de-l’Ouÿe

Galerie

Voir l’album

Notre-Dame-de-l’Ouÿe aux Granges-le-Roi

Route de l’Ouÿe 91410 Les Granges-le-Roi

http://notredamedelouye.fr

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don