Paris : réhabiliter la maison Sainte-Geneviève des Grandes Carrières

Architecte En cours de sélection
Coût total 1 400 000€
Notre contribution 80 0000 €
Fin du chantier 30/09/2021

Consolider le bâtiment paroissial

À Paris, le bâtiment jouxtant l’église Sainte-Geneviève (18e arrondissement) est en cours de rénovation. Des travaux de consolidation indispensables pour assurer la sécurité des prêtres et des paroissiens lors des activités pastorales. Pour ce chantier de reprise structurelle et de remise aux normes, la paroisse sollicite les Chantiers du Cardinal à hauteur de 80 000 euros.

renforcer la maison sainte geneviève

Le bâtiment paroissial à côté de l’église abrite des locaux pour les activités pastorales et les logements des prêtres. (Crédit CDC)

[VOIR] Les projets en cours dans le diocèse de Paris

Une paroisse ouverte sur son quartier

C’est ici qu’est né le Frat, d’une colonie de jeunes filles parties  à Lourdes.Le Frat a ensuite été ouvert aux garçons” précise le père Frédéric Lanthonie, curé de la paroisse. Dans cette paroisse fondée en 1907, l’Église est résolument tournée vers les jeunes et ouverte vers l’extérieur. Outre le Frat donc, les Œuvres de Championnet proposaient à la jeunesse de ce quartier défavorisé du nord de Paris des activités sportives et ludiques. Dans l’entrée de l’accueil paroissial, des photos en noir et blanc racontent encore cette histoire. Aujourd’hui le patronage existe toujours, et de nombreux jeunes sont accueillis au sein des locaux pour participer à l’éveil à la foi, au catéchisme ou à l’aumônerie. C’est aussi dans ces lieux que se rassemblent les servants de messe, les étudiants en médecine qui viennent de l’Hôpital Bichat tout proche… Ces dernières semaines, la crise sanitaire a rendu les choses plus compliquées à organiser, alors le père Lanthonie espère qu’à la rentrée scolaire 2021, il pourra à nouveau rassembler les jeunes et proposer de nouvelles activités. La maison Sainte-Geneviève est en effet le seul bâtiment dont dispose la paroisse pour assurer sa mission pastorale.

eglise ste geneviève

L’église Sainte-Geneviève des Grandes Carrières est située dans le 18e arrondissement de Paris. (Crédit CDC)

Dans cette partie du 18e arrondissement de Paris, Sainte-Geneviève des Grandes Carrières veut aussi accorder une place aux migrants et aux personnes en situation de fragilité. “Le territoire de la paroisse est vaste, analyse le père Lanthonie, avec des familles plutôt aisées au Sud, du côté de la butte Montmartre et des gens en précarité au Nord, vers la porte de Saint-Ouen.” Les confinements successifs ont d’ailleurs révélé certaines situations complexes. “Avec des familles vivant dans 30m2, des mamans qui ont eu du mal à faire bouillir la marmite…” Le curé, en poste depuis cinq ans, sait la paroisse ouverte et accueillante, elle participe par exemple à l’opération Hiver Solidaire. Le projet pastoral qu’il propose vise à “inclure certaines populations pas toujours accueillies à l’église. C’est la question du cheminement ensemble, chère au pape François.” Comment inciter ceux qui sont dehors à entrer dans l’église ? Et pour ceux qui sont dans l’église, les inciter à aller voir dehors, “car ceux qui gèrent l’intérieur ont parfois peu de connaissance de l’extérieur…

Pour continuer ce projet pastoral et lancer de nouvelles pistes d’ouverture vers ce quartier, le chemin passe par… des travaux. La maison paroissiale est l’outil indispensable de toute communauté de fidèles, c’est là que s’organisent les réunions, les rencontres, les temps de patronage etc. Or à Sainte-Geneviève, la vieille bâtisse est mal en point.

Renforcer en urgence le bâtiment paroissial

Les fenêtres ? Elles ne s’ouvrent pas. Les murs de la maison ont bougé, les huisseries aussi. À l’étage des prêtres, où les appartements ont été aménagés dans les années 1970, le réseau d’eau est assez capricieux. “Quand l’un prend sa douche à l’autre bout de l’étage, l’eau coule de mon côté” raconte le père Lanthonie. L’électricité comme le chauffage sont entièrement à revoir. Quant au réseau Internet…

ste genevieve

Le chantier prévoit la consolidation du bâtiment ainsi que le changement des fenêtres. (Crédit CDC)

Mais le plus urgent explique le curé, c’est la consolidation du bâtiment. Érigée en 1891/1892, la bâtisse a d’abord été une école libre, ouverte à tous dans le quartier. Accolée à ce qui était d’abord une chapelle, agrandie ensuite en église Sainte-Geneviève, elle est ensuite transformée en presbytère (au dernier étage) et locaux paroissiaux. Des travaux menés il y a 30 ans ont permis quelques aménagements, dont l’installation d’un ascenseur. Mais aujourd’hui des fissurations apparaissent, les sols sont entièrement à reprendre pour cause d’affaissement. À terme, la sécurité des habitants serait compromise.

La solution retenue consiste à injecter de la résine dans le sol, sous la maison paroissiale.Une sorte de semelle, explique le père Frédéric Lanthonie, qui consolidera le bâtiment. Avec la connaissance des matériaux actuels, cette option a été privilégiée par rapport à celle consistant à mettre des pilotis.

La maison paroissiale date de 1891/1892, elle abritait autrefois une école. (CDC)

Tout au long du chantier, dans l’église, un panneau explicatif raconte aux paroissiens l’avancée des travaux. Les règles sanitaires n’ont pas permis de faire appel aux bénévoles pour vider les locaux pendant le confinement de l’hiver 200/21 (“150 tables et chaises, 60 ans d’archives…” se souvient le père Lanthonie), il a fallu faire appel à une entreprise. De la même façon, les photos racontent le chantier de l’intérieur et donnent une idée du coût des travaux. “Chacun sait combien coûte un robinet à changer chez soi, poursuit le curé. Mais dans la maison paroissiale il y en a 45 !” En mai 2021 les échafaudages entourent le bâtiment. Les travaux intérieurs ont aussi commencé.

Le moment venu, à l’automne 2021, il sera temps pour chacun de découvrir la maison consolidée et réhabilitée. Les paroissiens devront s’approprier un lieu connu mais transformé pour poursuivre leur chemin ensemble.

Sainte Geneviève à Paris

La paroisse porte le nom d’une sainte chère aux Parisiens : sainte Geneviève. En 2020, le diocèse de Paris a lancé une série d’évènements pour célébrer le 1600e anniversaire de la sainte patronne de la ville (elle est aussi patronne de la Gendarmerie nationale). En raison de la crise du covid-19, l’année de festivités a été exceptionnellement prolongée par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.

  • En juillet 2021 la paroisse Saint-Etienne du Mont (5e) propose un spectacle “Geneviève une femme pour son peuple”
  • En novembre 2021 :  colloque organisé par le Collège des Bernardins et la Sorbonne
  • Du 3 au 12 décembre : spectacle “Faire revivre Lutèce au moment de sainte Geneviève”

Plus d’infos sur le site du diocèse de Paris : https://www.paris.catholique.fr/-sainte-genevieve-2020-.html

 

Déail des travaux

  • Stabilisation et renforcement du bâtiment
  • Traitement et ravalement des façades
  • Remplacement des menuiseries extérieures
  • Rénovation des locaux du rez-de-chaussée et du 1er étage
  • Mise aux normes (électricité, plomberie, chauffage) de la partie logement des prêtres au 2e étage

Galerie

Voir l’album

174 Rue Championnet, Paris

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don