Réaménagement de l’église Saint-Ignace à Paris 6e

Architecte Jean-Marie Duthilleul & Benoit Ferré
Coût total 2 600 000€
Notre contribution 60 000€
Fin du chantier 15/01/2018

Présentation

Depuis 1855, année de sa construction par les jésuites, l’église Saint-Ignace a connu de nombreux remaniements. En 2001, la réflexion du conseil pastoral a permis de rassembler la communauté autour de l’autel. La mise en œuvre a été confiée aux architectes Jean-Marie Duthilleul, Étienne Tricaud et Benoît Ferré. En 2010 et 2013, le narthex puis le passage vers le Centre Sèvres, faculté de philosophie et de théologie, sont rénovés, permettant ainsi de tracer une perspective nouvelle depuis le vestibule d’entrée. En 2017, en plus des travaux de rénovation indispensable pour l’entretien de l’église, un projet artistique autour de la lumière a vu le jour.

En plus des travaux de rénovation indispensable pour l’entretien de l’église, un projet artistique autour de la lumière a vu le jour.

Mise aux normes et nettoyage de l’église

La nécessité de gros travaux dans l’église Saint-Ignace est apparue depuis plusieurs années du fait de la vétusté de l’électricité et de certains locaux, et de la saleté qui assombrit toujours plus le bâtiment. Le réseau électrique a donc été remis aux normes et l’installation des projecteurs au pied des piliers a été sécurisée. Les murs et les voutes de l’église qui n’avaient jamais été nettoyés depuis 1855 ont été ravalés.

Ces pièces monumentales sont constituées de verre feuilleté peint et calligraphié.

Réaménagement

Les salles de l’ancienne sacristie qui se trouvent derrière le chœur ont été réaménagées pour permettre l’accueil des groupes :  MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes), Équipes Magis, MT (Messe qui  prend  son  temps),  Amis  dans  le  Seigneur,  Familles  &  Co, École de Prière…

Afin de relier le chœur et la nef de l’église, les marches ont été supprimées et remplacées par une pente douce, avec une allée centrale qui permet de passer de la célébration à l’adoration.

Une lumière nouvelle pour Saint-Ignace

Le sculpteur lumière Patrick Rimoux a conçu un projet spécifique pour l’ensemble de l’église, en donnant vie aux 52 fenêtres aveugles du triforium, grâce à des « verres de lumière ». Ces pièces monumentales sont constituées de verre feuilleté peint et calligraphié. Ce nouvel éclairage permet de mettre en valeur l’architecture de l’église : piliers, ogives et voûtes sont redessinées par des lignes de lumières, rayons du soleil et éclairage par LED.

Galerie

Voir l’album

Les travaux en détail

  • Rénovations : ravalement des voûtes, mise en sécurité et aux normes de l’électricité, remise en lumière, entretien des vitraux, étanchéité
  • Vie liturgique et pastorale : aménagement liturgique du chœur de l’église comme lieu d’adoration et la rénovation des salles arrières de l’église pour les activités pastorales
  • Art sacré :  mise en lumière des 52 fenêtres aveugles du triforium sur le thème de l’incarnation et du salut

Articles liés

Églises de Paris

Églises de Paris

L’église Saint-Ignace à Paris 6e retrouve sa blancheur !

L’église Saint-Ignace à Paris 6e retrouve sa blancheur !

Le chantier de l’église Saint Ignace, au défi de l’art liturgique

Le chantier de l’église Saint Ignace, au défi de l’art liturgique

“Former un seul corps autour du Christ”

“Former un seul corps autour du Christ”

Église Saint-Ignace

33 Rue de Sèvres, 75006 Paris, France

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don