Ouverture du chantier de rénovation de la maison de Madeleine Delbrêl

Le jeudi 6 juin 2019 le chantier de rénovation de la maison de Madeleine Delbrêl à Ivry-sur-Seine a été lancé en présence de monseigneur Michel Santier, évêque de Créteil.

Ouverture du chantier

Le jeudi 6 juin, le chantier de rénovation de la maison de Madeleine Delbrêl a été lancé en présence de monseigneur Michel Santier, évêque de Créteil, du père Jean-Pierre Gay, président de l’Association des Amis de Madeleine Delbrêl et Philippe Bouyssou, maire d’Ivry-sur-Seine. Il s’agit d’ici un an de rendre les lieux ouverts pour accueillir les nombreux visiteurs.  « Des gens auront envie de découvrir ici ce qu’elle a vécu, ce qu’elle propose comme vie chrétienne toute simple » explique le père Jean-Pierre Gay.

Le soir du lancement des travaux il n’y avait pas de pierres à bénir mais quelques rosiers « Madeleine Delbrêl ». Et des discours. Le maire, Philippe Bouyssou, a rappelé l’importance de Madeleine Delbrêl dans la vie des habitants et le dialogue noué avec les élus locaux. « Elle n’a jamais pris sa carte au parti communiste (…) et l’on ne vit pas non plus d’ailleurs le conseil municipal de l’époque se rendre tous les dimanches à la messe. (…) À sa manière (elle) a su porter très haut des valeurs qui font et façonnent notre ville. L’inconditionnalité de l’accueil, la revendication d’une vie digne ou encore le refus de la misère. » À ses côtés monseigneur Michel Santier a souligné la personnalité de cette femme dans l’Église dont les écrits sont aujourd’hui encore très partagés. En 2018, le pape François a reconnu les vertus héroïques de Madeleine Delbrêl.

Dans l’assistance, quelques uns évoquaient le souvenir d’une ou l’autre équipière de Madeleine Delbrêl. Ainsi Heidemarie Machon avait eu l’occasion de rencontrer l’une d’elles « Suzanne » lors d’une conférence en Allemagne. « Aujourd’hui on parle de Madeleine Delbrêl dans les sermons en Allemagne, raconte Heidemarie Machon. Je suis venue de Spire (au Sud de Francfort) spécialement avec ma sœur Maria pour cette célébration ! Madeleine Delbrêl est une chrétienne d’aujourd’hui.« 

Mieux acccueillir les visiteurs

Après la mort de Madeleine Delbrêl en 1964, la maison a été fermée. Aujourd’hui propriété de la ville d’Ivry-sur-Seine elle est mise à disposition du diocèse de Créteil et de l’association des Amis de Madeleine Delbrêl. Le projet de rénovation est mené par l’architecte scénographe François Destors. Avec une équipe d’une douzaine de personnes, il travaille depuis deux ans sur le projet.

[LIRE] Le projet de mise en valeur de la maison de Madeleine Delbrêl

Au rez-de-chaussée de la maison, la chambre de Madeleine Delbrêl sera reconstituée derrière une grande vitre.  » Mais cette maison ne sera pas un musée, rappelle François Destors. D’ailleurs un couple va venir habiter et faire vivre la maison. » Dans le jardin des fleurs. « On va créer des carrés de jardins, détaille l’architecte, qui seront attribué aux écoles, à la paroisse, à la ville… pour qu’il y ait tout le temps du monde pour biner, arroser… » Le jardin qui servait de potager pour nourrir les plus pauvres, accueillera aussi des petits kiosques avec des installation sonores. « On a retrouvé des bandes sons de la voix de Madeleine ! » s’enthousiasme François Destors. Au fond du jardin un centre d’interprétation permettra d’accueillir les groupes.

Les Chantiers du Cardinal sont sollicités par le diocèse de Créteil pour soutenir financièrement ce projet à hauteur de 200 000 euros.

Galerie

Voir l’album

En savoir plus

Mise en valeur de la maison de Madeleine Delbrêl à Ivry (94)
23.10.2018 Projet

Mise en valeur de la maison de Madeleine Delbrêl à Ivry (94)

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don