Le cardinal Verdier et la flèche de Notre-Dame de Paris

Le cardinal Jean Verdier, fondateur des Chantiers du Cardinal et archevêque de Paris, avait fait installer des reliques dans la flèche de Notre-Dame en 1935.

Un "paratonnerre spirituel"

En 1935 l’archevêque de Paris, le cardinal Jean Verdier (1864-1940), fait installer trois reliques dans le coq de la flèche de Notre-Dame : un morceau de la Couronne d’épines, une relique de saint Denis et une de sainte Geneviève. La célébration est faite en présence du chapitre des chanoines le 25 octobre 1935. Il s’agit de faire du coq – et des reliques qu’il contient – un paratonnerre spirituel « protégeant tous ceux et toutes celles qui œuvrent pour la louange de Dieu à l’intérieur de la cathédrale, icône de la Jérusalem céleste. » (source notredamedeparis.fr)

L’incendie de la cathédrale le 15 avril 2019 a entièrement détruit la flèche. Mais le coq placé à son sommet a été miraculeusement retrouvé parmi les décombres. Cabossé mais entier, sans qu’on ne sache encore si les reliques qu’il contient s’y trouvent toujours.

La flèche de Viollet-le-Duc

Elle mesurait 93m de hauteur. Près de 500 tonnes de bois et 250 tonnes de plomb. La flèche de Notre-Dame de Paris avait été imaginée par l’architecte Eugène Viollet-le-Duc dans le cadre de la restauration de la cathédrale. Destinée à remplacer une flèche du XIIe siècle (démontée entre 1786 et 1792), elle était ornée de seize statues de cuivre : les douze apôtres et les symboles des quatre évangélistes. Viollet-le-Duc s’était fait représenté en saint Thomas (patron des architectes).

Une semaine avant l’incendie, les statues avaient été démontées et descendues par une grue monumentale. La flèche de Notre-Dame faisait partie d’un vaste projet de rénovation. « Le plan prévoyait 150 millions d’euros, expliquait le soir de l’incendie Michel Picaud en charge du mécénat pour la cathédrale. Dont 60 millions d’euros pour la partie urgente du chantier, c’est-à-dire la flèche.» Aujourd’hui, les statues sont les seuls vestiges du travail de Viollet-le-Duc sur la flèche. Elles devaient être exposées dans la cathédrale en septembre 2019 et restaurées avant d’être remontées.

Le cardinal Verdier et Notre-Dame

Ordonné prêtre en 1887, Jean Verdier devient supérieur du Couvent des Carmes (1912-1922) et travaille activement avec le cardinal Amette et le cardinal Dubois. Il est nommé archevêque de Paris en 1929 et créé cardinal l’année suivante.

Vitrail cardinal Verdier

Vitrail représentant le cardinal Verdier

Alors que la banlieue de Paris est en pleine expansion démographique, il souhaite lutter contre la déchristianisation et lance en 1931 les Chantiers du Cardinal. A sa mort en 1940 une centaine d’églises auront déjà été bâties, et l’œuvre poursuit sa mission aujourd’hui.

Le cardinal Verdier est inhumé dans la cathédrale Notre-Dame, sa plaque commémorative est placée sur le mur droit de l’abside (source sulpiciens.org).

Témoignages et dons

Suite à l’incendie qui a détruit la toiture et la flèche de la cathédrale Notre-Dame, la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris collecte vos dons sur  https://www.fondationavenirpatrimoineparis.fr ou https://www.commeon.com/fr/projet/urgencenotredameparis

Vous pouvez déposer vos témoignages et intentions de prière en cliquant ici.

Articles liés

Mission, histoire et patrimoine

Mission, histoire et patrimoine

Églises de Paris

Églises de Paris

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don