L’église Notre-Dame de Boulogne fête ses 700 ans

Au XIVe siècle, la ville de Boulogne-Billancourt s’est développée autour de son église. Une exposition rend hommage à ces 700 ans d’existence. Elle se déroule dans l’hôtel-de-ville jusqu’au 12 mai 2019. La paroisse célébrera également l’événement jusqu’au 2 février 2020.

À l'origine, un miracle

Les décors XIXe de l'église Notre-Dame de Boulogne-Billancourt.

Les décors XIXe de l’église Notre-Dame de Boulogne-Billancourt. cr Muriel Bergasa

Un bateau sans voile ni rameur vient s’échouer sur les rives du port de Boulogne-sur-Mer. Elle contient une statue en bois représentant une Vierge à l’Enfant. Nous sommes en 633 et au même moment Marie apparaît dans une chapelle de la ville haute et révèle aux fidèles l’arrivée d’un vaisseau où l’on trouverait son image. Ce miracle a donné lieu au pèlerinage qui menait à Boulogne-sur-Mer.

En 1309, Philippe le Bel se rend dans le sanctuaire et décide d’édifier une église dédiée à Notre-Dame proche de Paris dans ce qui n’était alors qu’un village appelé Menus-lez-Saint-Cloud au cœur de la forêt. Il ne peut réaliser son vœu et c’est son fils Philippe qui posera la première pierre en février 1319. L’édifice en partie détruit à la Révolution a été classé Monument historique au XIXe siècle et restauré par l’architecte Eugène Millet, élève de Viollet-le-Duc, en 1860. Il subsiste de cette époque un des rares ensemble de polychromie de l’époque Napoléon-III.

L’église va connaître un nouvel épisode de son histoire avec l’aménagement liturgique de son chœur et la création d’un nouvel autel pour remplacer celui installé « provisoirement » après le concile Vatican II, il y a cinquante ans…

Un pèlerinage « raccourcy » à Boulogne-La-Petite

Exposition 700 ans de Notre-Dame de Boulogne

Affiche de l’exposition 700 ans de Notre-Dame de Boulogne

Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) s’est d’abord appelée Bolonia suprae Sequanem ou Boulogne-sur-Seyne. La Seine s’y étale comme un bras de mer. Ce n’est qu’au XIXe siècle à la grande époque de l’industrie que la commune a pris le nom qu’elle porte aujourd’hui. L’église « Notre-Dame de Boulogne-La-Petite » devint ainsi un lieu de pèlerinage « raccourcy » pour éviter les périls d’un long voyage vers le nord, comme l’avait souhaité le roi de France. Il la dote d’une statue en argent doré à l’image de la Vierge de Boulogne-sur-Mer.

L’ancien village prospère autour de son église jusqu’à la Révolution où le sanctuaire est profané. Ses richesses sont pillées ou fondues. Le lieu de culte est utilisé autrement, lit-on dans la revue n°473 de la revue BBI : « L’église sert de grenier à fourrage et de lieu de plaisir, ce qui lui vaut d’être conservée ».  Julie Fagard poursuit « En 1801, le Concordat rend l’église au culte, après purification ». Plusieurs phases de restauration successives (et d’agrandissement) permettront de sauver l’édifice doté en 2008 d’un nouvel orgue. « En 1872, les habitants de Boulogne reconnaissants d’avoir échappé aux horreurs de la guerre et de la Commune contribuent à une nouvelle restauration. L’intérieur est couvert de motifs décoratifs du sol au plafond confiés au peintre-verrier Émile Hirsch et au peintre Charles Lemaire. »

Remonter le temps

L'origine de l'église Notre-Dame de Boulogne remonte à 1319

L’origine de l’église Notre-Dame de Boulogne remonte à 1319

Une exposition immersive, ludique et gratuite. La mairie de Boulogne-Billancourt propose aux visiteurs de se retrouver projeter au XIXe siècle dans l’église Notre-Dame en interagissant avec des personnages. « Nous avons conçu une expérience en réalité augmentée en complément des panneaux présentés dans l’exposition », souligne Agathe Turlotte de la start-up Realcast qui a développé la technologie. Durant 12 minutes, le visiteur évolue dans un espace de 38 m2 muni d’un casque. Il se retrouve propulsé en 1860 dans la peau de l’architecte Eugène Millet. Participant à la restauration de l’église, il voit le bâtiment changer au fur et à mesure accompagné d’un personnage virtuel, une chauve-souris violette nommée Imelda qui lui raconte l’histoire du lieu.

Des panoramas à 360° offre une vue de la boucle de la Seine sous l’ancien régime reconstitués à partir des cartes des chasses du roi Louis XV. Cette immersion est complétée par des panneaux qui relatent pas à pas les événements depuis le miracle de 633 à l’expansion de la ville actuelle.

Pèlerinages et concerts au programme

La paroisse de Boulogne-Billancourt fête ses 700 ans d’existence au travers de concerts d’orgue dans l’église et de deux pèlerinages appelés « Retour aux sources ». Les 18 et 19 mai le chemin mènera les pèlerins à Boulogne-sur-Mer et le dernier jour des commémorations de ces 700 ans, le 1er février 2020, un bateau naviguera sur la Seine de Notre-Dame de Paris à Notre-Dame de Boulogne.

Un programme de découverte est composé de :

  • visites mensuelles de l’église et de ses décors,
  • un livret explicatif des vitraux, statues et peintures,
  • une borne interactive…

INFOS PRATIQUES

Exposition ouverte tous les jours du samedi 16 février au dimanche 12 mai. Rez-de-chaussée de l’hôtel de ville. Entrée gratuite. Pour connaître tous les horaires et en savoir plus

Programme des festivités organisées par la paroisse et supports historiques : paroisse de Boulogne-Billancourt

Articles liés

Un nouvel autel pour l’église Notre-Dame de Boulogne-Billancourt

Un nouvel autel pour l’église Notre-Dame de Boulogne-Billancourt

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don