Consolider le toit de l’église Saint-Pierre-du-Lac à Créteil

Architecte En cours de sélection
Coût total 138 000 €
Notre contribution 100 000 €
Fin du chantier 31/07/2020

Fuites d'eau dans l'église

Bâtie en 1996, l’église Saint-Pierre-du-Lac de Créteil a seulement vingt ans mais des travaux sont indispensables pour rénover le toit. Les grandes plaques de zinc ne sont plus étanches, et les fuites d’eau ont dégradé les murs intérieurs. Les Chantiers du Cardinal apportent une aide de 100 000 euros pour un projet estimé à 138 000 euros.

Les Chantiers du Cardinal ont déjà participé au financement de la construction de l’église dans les années 1990.  Dessinée par l’architecte Jean-André Dorel, son clocher atypique la distingue facilement dans le paysage urbain. L’église dispose d’un autel et d’un ambon en marbre noir d’Irlande, réalisés par Vincent Guiro. Les vitraux ont été imaginés par la plasticienne Anne Bernot  et réalisés par Florent Chaboissier. Laurence Bernot est l’auteur du chemin de croix.

Une paroisse bien implantée

L’église Saint-Pierre-du-Lac est idéalement située dans un quartier récent de Créteil (Diocèse de Créteil), comprenant des habitations et des activités variées. Le centre technique national du handball a été inauguré en 2018. Un centre de réunion de l’Église évangélique se trouvera bientôt à proximité. Grâce au terminus de la ligne 8 du métro, le secteur est passant, l’église jouit donc d’une belle visibilité et la paroisse a un potentiel de développement important. « Cette église a été construite en même temps que les immeubles, indique le père Pierre Genais, administrateur de la paroisse, c’est un lieu de référence pour la visibilité chrétienne dans le quartier. »

Pour le moment, l’église reste fermée en journée, faute de bénévoles disponibles pour accueillir et ouvrir les portes. « Cette paroisse vit avec les habitants, ils ne restent pas forcément très longtemps ça peut être compliqué. » précise Alain Goulnik, vice-président du conseil économique. Qui ajoute « mais c’est dynamique, il y a une belle équipe ! »

Saint-Pierre-du-Lac (Gabriel et Michel Lioret)

Actuellement, les religieuses de la communauté des Sœurs Ursulines du Saint-Esprit occupent le presbytère. La paroisse est desservie par les prêtres des Fils-de-Marie-Immaculée. De nombreux groupes paroissiaux et même du diocèse se réunissent dans cette église de façon régulière.

Parmi les activités paroissiales, l’opération « Août Secours Alimentaire » est particulièrement importante, menée chaque année à la fois par les catholiques et les musulmans de la mosquée de Créteil. Cette action de solidarité se déroule dans les locaux paroissiaux qui accueillent environ 300 personnes. « C’est notre évêque, monseigneur Michel Santier, qui l’a voulue, raconte Claudie Laforgue, paroissienne en charge des registres. Souvent l’été il y a moins d’aide pour les personnes dans le besoin. Mais on a faim tous les jours ! Nous avons commencé et les musulmans sont venus nous aider. C’est un beau rapprochement. »

«L’église Saint-Pierre-du-Lac de Créteil a été construite en même temps que les immeubles.» Père Pierre Genais

Paroissienne depuis le début de la construction, Claudie Laforgue a conservé des photos de la bénédiction des cloches de l’église. Elle se souvient de ce quartier où « il n’y avait rien autour, on se disait : c’est bizarre de construire une église dans ce no man’s land. » Aujourd’hui les immeubles entourent Saint-Pierre et du terminus de la ligne 8 jaillissent régulièrement une foule de franciliens pressés qui passent devant le parvis de l’église.

Des rustines sur le toit

L’architecture audacieuse du toit n’a malheureusement pas bien résisté aux outrages du temps. Les grandes plaques de zinc se sont dilatées et désolidarisées, elles ne sont plus étanches. Les clous sous les plaques ressortent et percent le zinc… Il pleut parfois dans l’église ! Avec un sourire, Claudie Laforgue raconte le moment où une partie d’une plaque intérieure est tombée dans l’église, révélant qu’une fouine avait trouvé dans le lieu saint, un habitat à son goût…

Depuis près de 10 ans, plusieurs campagnes de colmatage ont été réalisées mais il est aujourd’hui indispensable d’entreprendre des travaux de grande ampleur. Le toit en zinc sera remplacé, en clouant correctement les voliges en bois. Les chéneaux seront également repris. Le chantier donne aussi l’occasion de repeindre les murs intérieurs.

Les travaux en détail

  • Remplacement de la couverture en zinc
  • Peinture intérieure de l’église

Galerie

Voir l’album

28 Avenue François Mitterrand, Créteil

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don