Bienvenue à la maison Ozanam à paris 17e

Un an après l’ouverture de la maison Ozanam, François Tranchant, en charge de la coordination des associations qui y sont hébergées, revient sur la mission d’évangélisation de ce lieu de prière et d’accueil.

Architecte Jean Bocabeille
Coût total 5 millions €
Notre contribution 580 000 €
Fin du chantier 01/12/2015

Présentation

François Tranchant – maison Ozanam

François Tranchant en charge des associations à la maison Ozanam

« Donne-moi un coeur pour aimer et des mains pour servir » Mère Teresa

 

Une maison consacrée à l’accueil des jeunes

Un an après l’ouverture de la maison Ozanam, François Tranchant témoigne : « Une phrase de mère Teresa m’anime « Donne-moi un cœur pour aimer et des mains pour servir ». Cette phrase pourrait être la maxime de tous ceux qui agissent – au nom du Christ – au cœur de cette Maison consacrée à l’accueil des jeunes et des familles. Mais aussi à la prière !
Le fait que la chapelle soit directement ouverte dans le hall de la Maison en est le signe. Beaucoup de gens entrent pour demander un renseignement et finalement vont s’asseoir dans cette oasis de paix. C’est une invitation sans discours, une hospitalité pour aller plus loin.
Si la maison Ozanam n’avait pas été bâtie au centre de ce quartier, où résideront bientôt 7 000 habitants et où passeront chaque jour 20 000 personnes, nous n’aurions jamais pu diffuser ce message.

maison Ozanam

Inauguration de la maison Ozanam

Une croix illuminée la nuit

Une croix signale l’entrée de la Maison, ce n’est pas neutre, d’autant qu’elle est illuminée la nuit. Après l’assassinat du père Hamel, nombreux sont ceux qui sont entrés pour venir témoigner de leur tristesse et de leur soutien. Cette visibilité se fait aussi quand nous emmenons les enfants dans le parc Luther-King tout proche. Pour accueillir, il faut sortir de la Maison pour donner aux familles l’envie d’entrer ».

Maison Ozanam

Impasse Chalabre 75017 Paris

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don