Bénédiction de la crypte de l’église Ste-Jeanne-d’Arc (Versailles)

Ce samedi 10 octobre 2020 s’est déroulée la cérémonie d’inauguration des locaux paroissiaux de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc à Versailles (78). Monseigneur Bruno Valentin, évêque auxiliaire du diocèse, a béni l’autel de la chapelle Sainte-Clotilde. Elle a été aménagée dans la crypte de l’église, tout comme des salles paroissiales. Un vaste chantier qui s’achève après plusieurs mois de travaux.

Architecte Yves Girot
Coût total 2 000 000 €
Notre contribution 300 000 €
Lieu Versailles

Une chapelle, lieu source du diocèse

Le chantier était important : rénover une partie de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc à Versailles, dont 800m2 en sous-sol à réaménager entièrement pour en faire des locaux paroissiaux fonctionnels. Dans la commande figurait la création d’une chapelle permettant l’adoration perpétuelle. Deux ans après les premiers coups de pioche, les paroissiens et leur curé, le père Emmanuel Péteul, peuvent enfin inaugurer les lieux. En ce samedi du mois d’octobre 2020, monseigneur Bruno Valentin, évêque auxiliaire du diocèse de Versailles, est venu dédicacer l’autel de la nouvelle chapelle Sainte-Clotilde dans la crypte (elle était jusque là aménagée dans l’église même).

Vue de la nouvelle chapelle Sainte-Clotilde à Versailles. (CDC)

[VOIR] Le projet d’aménagement de la crypte de l’église

« C’est un lieu source pour l’Église et pour le diocèse, souligne Mgr Valentin, la tradition de l’adoration perpétuelle ici est une caractéristique de cette paroisse et fait sa fécondité secrète. » Et l’évêque de confier qu’il s’était aperçu, lorsqu’il était curé en paroisse, que nombre de fidèles des villes alentours venaient prier dans cette église de Versailles. « Ce rassemblement discret qui se tient là, au fil des années, fait le dynamisme de notre diocèse, au delà même des murs de cette paroisse » ajoute Mgr Valentin avant d’installer dans l’autel en bois des reliques de sainte Teresa de Calcutta. « Ces reliques marquent de manière définitive en ce lieu l’union entre l’adoration et la charité que nous avons toujours à garder, pour que notre adoration du Seigneur soit authentiquement chrétienne. »

Mgr Bruno Valentin bénit la nouvelle chapelle Sainte-Clotilde à Versailles. (CDC)

"L'Église doit s'appuyer sur la beauté"

La chapelle restera ouverte tous les jours, « 24h/24h c’est exceptionnel » fait remarquer François de Mazières. Le maire de Versailles souligne aussi l’esthétique de l’oratoire. « Je pense que l’Église doit s’appuyer sur la beauté, pour honorer et prier il faut être dans un cadre qui s’y prête! » Comme les autres participants à la célébration ce samedi là, il a écouté les explications de l’artiste choisi pour imaginer le mobilier liturgique : Bruno de Maistre (prix Pèlerin de la création en 2016). La réflexion de l’artiste se voit jusque dans le parquet et la marqueterie de bois clair et foncé. « Chaque fibre de bois a été choisie pour converger vers l’autel, détaille l’homme de l’art. Les parties sombres (en ébène) symbolisent notre humilité et nos vies parfois tourmentées. Les parties en chêne clair symbolisent le rayonnement de Dieu dans nos vies. » Pour compléter cette belle réalisation, les Ateliers Loire à Chartes, ont conçu deux vitraux colorés sur le thème de l’Adoration et de la Charité. Teintés de jaune, d’orange, de vert et de bleu, ils diffusent une lumière chaude dans la petite chapelle.

Les Ateliers Loire ont conçu deux vitraux, le mobilier liturgique est l’œuvre de Bruno de Maistre. (CDC)

Tout cela est le résultat d’un travail collaboratif à tous les niveaux. Du cahier des charges lancé pour tenir compte des besoin des paroissiens, en passant par « la commission de chrétiens » dialoguant avec Bruno de Maistre pour le mobilier liturgique, jusqu’au comité de pilotage qui a accompagné le chantier avec le curé durant les 2 ans de travaux.  Au final, comme le fait remarquer le père Péteul sa « paroisse dispose d’un accueil pastoral digne de sa mission, dans un quartier de 17 000 habitants, en plein cœur de la ville. »

En plus de la chapelle, la paroisse a fait aménager un accueil avec un ascenseur pour le public, plusieurs salles de réunions modulables, un coin garderie pour les enfants et une cuisine. À l’extérieur les locaux des scouts et des jeunes de l’aumônerie ont aussi bénéficié des travaux. « Vous avez travaillé avec l’architecte pour que ce lieu reste ouvert, fait remarquer le maire, merci à vous. Cette église fait partie intégrante de la ville. »

La paroisse dispose désormais de nouveaux locaux d’accueil et de réunions fonctionnels. (CDC)

Un sarcophage dans la crypte

Pour ce projet, l’aide financière (300 000 euros) apportée par les Chantiers du Cardinal a porté sur l’aménagement de la crypte de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc de Versailles (78). La paroisse a d’ailleurs fait poser une plaque pour remercier les premiers donateurs ayant participé au projet de rénovation.

Une plaque remercie les premiers donateurs, dont les Chantiers du Cardinal. (CDC)

Les travaux ont réservé quelques surprises à l’architecte Yves Girot, telle la découverte du sarcophage d’un chanoine dans le plafond de la future chapelle Sainte-Clotilde. À l’extérieur, les abords de l’édifice ont été revus pour faciliter la circulation en particulier les entrées et sorties vers la crypte ainsi que vers les salles situées au fond de la parcelle et donc derrière l’église. 

Articles liés

Aménagement de la crypte sous l’église Sainte-Jeanne-d’Arc (78)

Aménagement de la crypte sous l’église Sainte-Jeanne-d’Arc (78)

Restructuration de la crypte et des salles paroissiales de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc à Versailles (78)

Restructuration de la crypte et des salles paroissiales de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc à Versailles (78)

Place Elisabeth Brasseur, 78000 Versailles

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don