L’église Saint-Joseph : un nouveau sanctuaire dans le Val-d’Oise

Le 5 mai 2019, monseigneur Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, a consacré l’église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles. Cet édifice extraordinairement lumineux a remplacé l’ancienne chapelle peu visible et vétuste.

Architecte Brice Piechaczyk / Enia
Coût total 3 058 800 €
Notre contribution 300 000 €
Lieu Montigny-lès-Cormeilles

Des dessins d'architectes devenus pierres

Consécration de l'église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d'Oise) le 5 mai 2019.

Consécration de l’église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d’Oise) le 5 mai 2019. Des dizaines de drapeaux représentent la multiculturalité de la communauté paroissiale.

Une foule descend une volée de 17 marches et se dirige sur un chemin en pente douce vers la porte de la nouvelle église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d’Oise). De chaque côté, telles des sentinelles, des drapeaux flottent au vent, témoins de la multiculturalité de la communauté paroissiale. Après quatre ans de réflexions et de travaux, les dessins d’architectes se sont transformés en pierres « Les idées sont devenues palpables », souligne Brice Piechazyk de l’agence Enia concepteur et maître d’œuvre du projet. Bénis sois-tu Seigneur pour ton Église qui nous rassemble  entonne une assemblée de plusieurs centaines de paroissiens et d’Ignymontains massée dans la nef, sur la tribune et dans le jardin derrière la paroi de verre aux portes largement ouvertes faisant face à l’autel.

Trois architectes de l'agence Enia. De gauche à droite : Daniel Sellam-Kazoula, Julien Berujeau et Brice Piechaczyk, concepteur et maître-d'oeuvre du projet.

Trois architectes de l’agence Enia. De gauche à droite : Daniel Sellam-Kazoula, Julien Berujeau et Brice Piechaczyk, concepteur et maître-d’oeuvre du projet.

L'espace commun et l'espace mystique

Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, consacre l’église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d’Oise) le 5 mai 2019. Le mur vitrail de Thierry Boissel représente la multicuturalité de la communauté paroissiale.

À l’intérieur de l’église, la lumière arrive de partout. « La nef est revêtue en partie basse de bois. C’est l’espace commun, celui de la joie et du partage qui se prolonge par le jardin. Au-dessus, un blanc immaculé mène vers le ciel. C’est l’espace mystique, celui de la prière ». Dans cette partie supérieure, le vitrail, œuvre de Thierry Boissel, couvre une surface de 6 mètres de haut sur près de 20 mètres de large. « Chaque personne présente aujourd’hui est l’une de ces lignes colorées composées de cinq couleurs (vert, orange, jaune, bleu, rouge) plus le gris. Toutes ces couleurs réunies forment le 7e jour, celui de la création », précise l’artiste.

Le cahier des charges de la consultation remportée par Thierry Boissel précisait que « Le bandeau horizontal du vitrail participe sur le plan liturgique à cet espace appelé Espace de Gloire, mémoire du matin de Pâques ». Ce rythme de bandes colorées est en cohérence avec les stations du chemin de croix qui démarrent dans 7 baies du  narthex pour s’achever à l’autel.

Baptistère de l'église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d'Oise) consacrée le 5 mai 2019.

Baptistère de l’église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d’Oise) consacrée le 5 mai 2019.

 

Une assemblée de toutes les couleurs

Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, consécre l'église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d'Oise) le 5 mai 2019. Le mur vitrail de Thierry Boissel représente la multicuturalité de la communauté paroissiale.

Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, consacre l’église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d’Oise) le 5 mai 2019. Le mur vitrail de Thierry Boissel représente la multiculturalité de la communauté paroissiale.

Chaleur, couleurs et gaîté animent la célébration. Derrière l’autel, une croix de chœur dorée est habillée d’un linge blanc. Comme à de nombreuses occasions pendant la consécration, la fumée de l’encens s’élève. « Cette église, souligne Mgr Lalanne, est le lieu des retrouvailles, la dimension charnelle de la foi. Dieu ne peut constituer un peuple sans le réunir. La foi est quelque chose de personnel mais la communion avec Dieu atteint sa plénitude quand nous la vivons au sein de la communauté mais aussi avec ceux qui ne partagent pas notre croyance ».

Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, consécre l'église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d'Oise) le 5 mai 2019. Le mur vitrail de Thierry Boissel représente la multicuturalité de la communauté paroissiale.

Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, consacre l’église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d’Oise) le 5 mai 2019. Le mur vitrail de Thierry Boissel représente la multicuturalité de la communauté paroissiale.

L’assemblée vit plusieurs moments forts de la dédicace : la bénédiction des fonts baptismaux placés symboliquement sur le chemin qui mène à l’autel et la consécration de l’autel oint sur toute sa surface par l’évêque de saint chrême avant d’être encensé. Lorsqu’il fait le tour de l’église pour bénir les 12 piliers, signes des apôtres, ornés par un servant de messe d’une petite croix dorée, les tambours résonnent accompagnés par deux violons.

Un projet exemplaire

La construction, portée par le père Piotr, ancien curé de Montigny, est exemplaire par l’adhésion des pouvoirs publics au projet.  En font foi, les nombreux calicots qui ornaient les ronds-points de la ville annonçant la consécration. Robert Hue, ancien maire et Jean-Noël Carpentier , son successeur ont soutenu les travaux de la première pierre à l’achèvement fêté ce 5 mai. Écharpe commémorative autour du cour, à l’effigie de Saint-Joseph, l’élu s’est adressé à « son ami Piotr ». « Tu avais promis qu’une église remplacerait la chapelle de Montigny. Tu as réussi ! Merci d’avoir défendu une vision moderne d’une Église qui s’ouvre à la diversité. Ici, on parle d’amour, d’amitié et de partage. Cette histoire se confond avec celle de la ville ».

Jean-Noël Carpentier et Robert Hue, l'actuel et l'ancien maire de MOntigny ainsi que Jérôme Tolot, directeur général des Chantiers du Cardinal.

Jean-Noël Carpentier et Robert Hue, l’actuel et l’ancien maire de Montigny ainsi que Jérôme Tolot, directeur général des Chantiers du Cardinal.

Le père Ange, nouveau curé de la paroisse, insiste sur l’importance de cette église visible et accueillante dans un quartier qui se densifie. « Elle est signe de l’amour de Dieu pour quiconque et garde la mémoire de l’ancienne chapelle dans la fidélité de ce ce qui s’est toujours vécu ici tout en se projetant vers l’avenir».

Dans quelques mois, l’église Saint-Joseph sera le lieu d’une autre bénédiction : celle de la cloche bientôt placée dans le campanile.

Vidéo

Galerie

Voir l’album

En savoir plus

Construction de l’église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles
09.11.2017 Projet

Construction de l’église Saint-Joseph à Montigny-lès-Cormeilles

24 juin 2017, pose de la première pierre de l’église Saint-Joseph de Montigny-lès-Cormeilles
24.06.2017 Article

24 juin 2017, pose de la première pierre de l’église Saint-Joseph de Montigny-lès-Cormeilles

« L’église Saint-Joseph raconte une lumière qui vient de l’intérieur »
11.02.2019 Article

« L’église Saint-Joseph raconte une lumière qui vient de l’intérieur »

53 Rue de la République, 95370 Montigny-lès-Cormeilles, France

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don