Églises de Paris

Paris compte 139 églises et chapelles dont certaines appartiennent à des communautés religieuses. La cathédrale Notre-Dame appartient à l’État. Selon la loi de séparation des Églises et de l’État, les 75 églises et chapelles construites au XXe siècle appartiennent en majorité à l’Église et sont donc à sa charge.

Chiffres clés

139 églises et chapelles à Paris
85 églises appartiennent à la Ville
75 églises bâties au XXe siècle

La maison Ozanam à Paris 17e, dernière chapelle, construite à Paris, a été bénie par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris le 12 septembre 2015.

« Les églises sont le signe très concret de la vitalité de l’Eglise. Repères dans la cité, par leur esthétique extérieure, elles expriment que Dieu a pris place dans l’humanité. » Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris

Des nouveaux quartiers émergent

Les nouveaux quartiers ou villes nouvelles qui continuent d’émerger en Île-de-France nécessitent la construction d’églises ou centres ecclésiaux.
Selon la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat (lien vers menu enjeux page loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat), l’édification de lieux de culte est entièrement à la charge des diocèses et donc des catholiques.
A Paris même, ville que l’on qualifie souvent de « ville musée », un nouveau quartier continue de s’édifier dans le 17e arrondissement, entre le périphérique et la gare Saint-Lazarre : la Zac Clichy-Batignolles. A l’emplacement de ce qui aurait pu être le village olympique, a été construite en 2015 la maison Ozanam, dont la chapelle a été financée par les Chantiers du Cardinal à hauteur de 580 000 €, à la limite du parc Martin-Luther-King.

Maison Ozanam-choeur Une nouvelle église dans le 17 e arrondissement : la maison Ozanam

Avant cela, sept nouvelles églises avaient été bâties à Paris entre 1997 et 2005 :

  • Notre-Dame-d’Espérance (Paris 11e, architecte Bruno Legrand, 1997) ;
  • Notre-Dame-de-l’Arche-d’Alliance (Paris 15e, Architecture Studio, Martin Robain, 1998) ;
  • Chapelle de l’Agneau-de-Dieu (Paris 12e, architecte Christian Schwinn et Stanislas Fiszer, 1998) ;
  • Saint-Luc, (Paris 19e, architecte Pierre-Henri Montel / BSST, 1998) ;
  • Notre-Dame-de-la-Sagesse (Paris 13e, architecte Pierre-Louis Faloci, 1999) ;
  • Notre-Dame-de-Pentecôte (La Défense, architecte Franck Hammoutène, 2000) ;
  • Saint-François-de-Molitor (Paris 16e, architectes Jean-Marie Duthilleul et Corinne Callies, 2005).

Des exemples d’architecture parisienne contemporaine

 

Notre Dame de Pentecôte

Notre-Dame-de-Pentecôte (La Défense, architecte Franck Hammoutène, 2000)

L’église Saint-Luc, située 80 rue de l’Ourcq à Paris 19e est l’œuvre de l’architecte Pierre-Henri Montel. Edifiée en 1998, elle se dresse telle une proue de verre, surmontée d’une croix en inox de 23 mètres, à l’angle d’un lotissement moderne.
Grand volume simple de marbre blanc translucide, qui la nuit se transforme en majestueuse lanterne, l’église Saint-François de Molitor a été consacrée en 2005. Conçue par Jean-Marie Duthilleul et Corinne Cailles, architectes, elle s’annonce par deux signes : les trois grandes portes monumentales qui donnent accès au narthex et le clocher. Elle sise au 44, rue Molitor dans le 16e arrondissement.
Au cœur du nouveau quartier de la Bibliothèque nationale, à Paris 13e, l’église Notre-Dame-de-la-Sagesse, construite en 1999, présente une architecture quasi cistercienne. Elle entend offrir, selon son architecte Pierre-Louis Faloci à ceux qui travaillent ou habitent à proximité « une approche chrétienne de la culture contemporaine, une proposition contemporaine de la culture chrétienne ».
Ceinte d’un maillage en acier inoxydable de 24 mètres de hauteur, expression moderne des anciens narthex, l’église Notre-Dame-de-l’Arche-d’Alliance relève le défi d’être signe d’Evangile au cœur du 15e arrondissement de la capitale. Elle a été voulue par le cabinet Architecture Studio comme un témoignage de la modernité de l’Eglise, une architecture qui revisite les symboles de la tradition chrétienne. Elle a été achevée en 1998 et est située au 81, rue d’Alleray.

Les églises, de la Belle époque à nos jours

Ouvrage édité par les éditions Picard en partenariat avec les Chantiers du Cardinal – novembre 2017

Contrairement aux idées reçues, l’architecture religieuse parisienne ne s’arrête donc pas à la fin du XIXe siècle. L’ouvrage Paris et ses églises, de la Belle époque à nos jours, présente 75 églises et chapelles construites à Paris au XXe siècle. Leur nombre, leur intérêt historique, la variété esthétique et les qualités liturgiques qu’elles manifestent, sont d’une surprenante richesse. Les auteurs, historiens de l’art, spécialistes du patrimoine, de la liturgie ou des orgues, en présentent les aspects les plus originaux et les plus novateurs. Parmi ces 75 édifices remarquables, une cinquantaine ont été bâtis ou leur financement soutenu par les Chantiers du Cardinal.
Ce beau livre, édité par les éditions Picard en partenariat avec les Chantiers du Cardinal, comprend 416 pages et 500 illustrations.

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don
Automatique Popin
Pas de ville dans l'église