Accompagner la croissance de la paroisse Sainte-Cécile à Boulogne-Billancourt (92)

Architecte Jean-Marie Duthilleul
Coût total 7 700 000€
Notre contribution 100 000€
Fin du chantier 30/06/2022

Présentation du projet

[MàJ] Samedi 5 septembre 2020, monseigneur Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, bénira et posera la première pierre du nouveau de la paroisse Sainte-Cécile de Boulogne-Billancourt.

Le projet de la paroisse Sainte-Cécile à Boulogne-Billancourt (diocèse de Nanterre) se décompose en deux parties. La première vise à construire un nouveau bâtiment destiné à un foyer de jeunes étudiants, le Foyer Saint-Jean, aujourd’hui dispersés dans des familles du quartier. Les locaux d’accueil et de secrétariat, ainsi que des salles de réunion seront rassemblés dans ce même bâtiment.

La seconde partie du projet concerne le presbytère de la communauté des frères de Saint-Jean qui sera entièrement rénové et agrandi. Ces travaux, débutés en 2020 et prévus jusqu’en 2022, ont pour objectif d’accompagner le fort développement de la paroisse Sainte-Cécile. Les Chantiers du Cardinal sont sollicités à hauteur de 100 000 euros pour ce projet.

L’immeuble sera construit au bord de la parcelle, et sera bien visible depuis la rue. (Agence Duthilleul, perspectives Jaime Castellanos)

Sainte-Cécile : une paroisse dynamique

Confiée depuis 1993, aux frères de la communauté Saint-Jean, la paroisse Sainte-Cécile est située aux portes de Paris. Proche du stade Paris-Saint-Germain et de la porte de Saint-Cloud, elle se situe sur un territoire urbain dense, à la population croissante. Aujourd’hui, huit frères habitent dans le presbytère. Quatre  d’entre eux ont la mission d’animer la paroisse. Ils ont le souci de rejoindre tous les fidèles de leur territoire, en particulier les jeunes. « La communauté paroissiale et la communauté des frères s’apportent mutuellement, analyse le père Barthélemy, curé de la paroisse. La foi des fidèles me stimule, et je pense qu’ils sont aussi marqués par notre vie en fraternité, par notre témoignage de vie. »

Le père Barthélemy (à gauche) est le curé de la paroisse Sainte-Cécile, animée par la communauté des Frères de Saint-Jean. (CDC)

De nombreux groupes paroissiaux se sont développés, et plusieurs propositions sont ouvertes à tous : parcours alpha, le catéchisme (KTOKID), vacances ou fraternités paroissiales… Sainte-Cécile compte environ 1 800 paroissiens et 200 baptêmes par an environ. En six ans, le nombre de catéchumènes a été multiplié par deux, de même que le nombre de couples préparés au mariage. Autant de chiffres qui montrent le fort dynamisme de cette paroisse en plein développement.

Sainte-Cécile dispose, depuis une petite dizaine d’années, d’un foyer d’étudiants. Mais actuellement, les jeunes logent chez l’habitant dans le quartier, et se retrouvent seulement dans une salle commune peu adaptée, ni conviviale, sous l’église.

Le projet de travaux est en réflexion depuis plusieurs années, il prend en compte les particularités de la paroisse et doit permettre d’accompagner sa croissance. Avec des locaux fonctionnels et agrandis, les paroissiens, les jeunes du foyer et les frères de la communauté Saint-Jean seront à même d’accueillir plus largement les fidèles et de développer de nouvelles activités pastorales.

[VOIR] La présentation du projet sur le site de la paroisse

Un clocher, signe de l'Église dans la ville

La paroisse souhaite disposer de nouvelles salles de réunion, car aujourd’hui encore, certaines rencontres se déroulent chez les particuliers faute de locaux ! « Nous ne disposons que d’un seul espace sous l’église », indique le père Barthélemy.

La meilleure façon de répondre à la demande de la paroisse c’est de bâtir sur la parcelle un immeuble entier, qui rassemblera toutes les activités pastorales. Le sous-sol accueillera les nouvelles salles de réunion. Le rez-de-chaussée est donc dédié à l’accueil, les bureaux administratifs seront installés au premier niveau.

La paroisse Sainte-Cécile disposera de grands espaces de réunion, d’un accueil ouvert et d’un foyer étudiant. (Agence Duthilleul, perspectives Jaime Castellanos)

Avec 18 chambres et des espaces de vie commune (réfectoire, buanderie…), le foyer étudiant Saint-Jean sera installé dans les deux derniers étages de l’immeuble.  « Un couple sera recruté comme foyer d’accueil pour accompagner les jeunes, précise le père Barthélemy. Ce couple sera également logé sur place. »

Le nouvel immeuble sera bâti en briques rouges. « On est en train de mettre au point la couleur de façon fine,  ajoute Jean-Marie Duthilleul, ce sera un rouge-ocre. Le clocher et la brique matérialiseront ce bâtiment de loin. Car le clocher, c’est le signe de l’Église dans la ville ! » Ces nouveaux locaux auront l’avantage de rendre visible la paroisse car ils donneront directement sur la rue de l’Est. C’est aussi un enjeu pour cette paroisse : se montrer, rappeler la présence de l’Église dans ce quartier, afin d’inviter chacun à en pousser les portes. « On a voulu une grande transparence, précise l’architecte Jean-Marie Duthilleul, avec du vitrage sur 4m de hauteur, pour que les gens puissent voir ce qu’il y a à l’intérieur.»

Un mini monastère

L’architecte a aussi pour tâche de travailler sur le lieu de vie des frères. « Pour qu’une communauté religieuse puisse rayonner, il faut qu’à l’intérieur ça se passe bien, et donc que les frères aient un certain espace et un certain confort. » Jean-Marie Duthilleul a noté le manque de clôture de la maison. « Un frère en passant de sa cellule à l’oratoire est souvent interpellé par une personne qui veut lui parler de grand matin… » Le chantier de rénovation vise donc à en faire un lieu de vie autonome, « une sorte de mini-monastère. » Les cellules actuellement exigües et mal insonorisées seront rendues confortables. Le projet prévoit de créer des parloirs adaptés à l’accompagnement spirituel, ainsi qu’un espace pour les frères de passage.

Le chantier a débuté au printemps 2020, il prévoit la construction d’un immeuble abritant les locaux paroissiaux, un clocher et la rénovation du presbytère. (CDC)

Podcast

Le père Barthélemy était l’invité de Maxime Dalle dans l’émission « Rencontre » sur Radio Notre-Dame, mardi 3 juin 2020.

Les travaux en détail

  • Construction d’un bâtiment et d’un clocher
  • Installation d’un espace d’accueil sur la rue pour renforcer la visibilité de la paroisse
  • Création d’un espace de secrétariat distinct de l’accueil
  • Aménagement de salles de réunion
  • Création de chambres et de parties communes pour les étudiants du Foyer Saint-Jean
  • Rénovation et agrandissement du presbytère des frères

44 Rue de l’Est, Boulogne-Billancourt

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don