2800 pratiquants accueillis à la maison Saint-Charles

Voilà vingt-cinq ans qu’aucuns travaux significatifs ni mise aux normes n’avaient été réalisés. Pourtant, comme le précise le père Yves Génouville, curé de la paroisse Saint-Symphorien, la maison Saint-Charles nécessite une réhabilitation totale et un agrandissement pour que toutes les activités puissent être rassemblées en un même lieu. Ce projet ambitieux, témoigne-t-il, est indispensable pour l’avenir et pour le rayonnement de la paroisse.

Dès 2019, la maison Saint-Charles offrira des espaces plus fonctionnels et accueillants. Les enfants du patronage pourront enfin jouer au ballon dans la cour et non au milieu du parking situé devant le bâtiment. L’accessibilité sera donnée à tous grâce à la création d’un ascenseur et d’un deuxième escalier. Enfin et surtout grâce à l’aménagement d’un 2e étage à partir des combles, une surface supplémentaire d’environ 100 m2 sera créée. Le cabinet CGART, en charge des travaux, prévoit six mois de travaux.

Accessible à tous

Marie-Hélène de Besombes, en charge de la Fraternité, insiste sur la convivialité : déjeuners ou dîners, chorale, ateliers… Ces activités sont plus particulièrement destinées à accueillir des personnes isolées du quartier. La modernisation du Centre et l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, faciliteront beaucoup l’organisation et le déroulement de ces différentes rencontres.

Une visibilité nouvelle

Une fois les travaux achevés, une visibilité plus grande sera donnée à la maison. Sa proximité du presbytère est un atout pour que les prêtres y soient particulièrement présents. Par ailleurs, une famille résidente proposera un accueil permanent.

Articles liés

Un élan de modernité pour la maison Saint-Charles

Un élan de modernité pour la maison Saint-Charles

Réaménagement de la maison Saint-Charles à Versailles (78)

Réaménagement de la maison Saint-Charles à Versailles (78)

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don