Maison Saint-Nicolas à Meaux : les salles paroissiales ouvrent en 2022

Les travaux avancent sur le chantier de la maison Saint-Nicolas à Meaux (77). Les salles paroissiales s’élèvent désormais à proximité de l’église Sainte-Céline-Saint-Faron. Selon le père Thierry Leroy, cet outil pastoral sera disponible pour les équipes du secteur au début de l’année 2022.

«L'essentiel sera fait d'ici Noël»

salle meaux

Vue de la grande salle paroissiale dans la maison Saint-Nicolas à Meaux, en octobre 2021. (CDC)

Le père Thierry Leroy, curé de la paroisse de Meaux fait le point sur ce chantier en cours. Pour créer cette maison paroissiale au centre ville, le rez-de-chaussée d’un immeuble est entièrement rénové et complété par une extension à proximité de l’église Sainte-Céline-Saint-Faron. 

P Th Leroy

Le père Thierry Leroy (CDC)

Ce chantier est-il bientôt terminé?

Le chantier avance bien : le gros œuvre se termine, pour le moment les ouvriers posent les enduits. Il reste encore toutes les installations électriques. On espère que l’essentiel sera fait d’ici Noël. Mais nous prendrons sûrement en charge la salle dans le courant de l’année 2022.

Une partie de la maison Saint-Nicolas est déjà terminée et utilisée : celle donnant sur la rue, rénovée il y a quelques mois…

Oui, nous pouvons dire que nous sommes déjà installés dans les lieux; pour l’instant nous avons utilisé cet espace pour faire un secrétariat, l’accueil de la paroisse et les archives.

Les fouilles archéologiques ont provoqué un peu de retard, quel impact cela a-t-il eu sur le chantier ?

Il y a eu environ six mois de retard. Les fouilles ont mis au jour des niveaux d’occupation datant de l’époque gallo romaine, deux périodes du Moyen Âge et du XVIIe siècle. Effectivement, il y avait une route romaine qui passait par ici, et ensuite des religieux, les Cordeliers, se sont installés. Nous sommes certainement sur une partie de l’ancien couvent des Cordeliers. Les fouilles ont révélé quelques sépultures. Cela nous a obligé à modifier le sol de la maison paroissiale dans le jardin. Il a fallu trouver un sol sans fondation c’est-à-dire avec des micro pieux, pour préserver le patrimoine archéologique qui pourrait être fouillé à un autre moment.

maison saint nicolas meaux

Vue de l’entrée de la future maison Saint-Nicolas depuis le square au centre ville. Des bâches installées devant le chantier font état des fouilles archéologiques sur le terrain. (CDC)

Un lieu de réunion est à proximité de l'église

Dans la partie encore en construction, sur l’ancien jardin, il y a une grande salle qui peut être divisée en petites salles ?

Oui, nous pouvons utiliser la salle de façon plénière ou la diviser en deux, trois ou quatre, grâce à des cloisons mobiles selon les besoins. Comme les entrées sont indépendantes, sur le côté du bâtiment, cela permet s’il y a quatre groupes de catéchisme en même temps, que chacun puisse entrer et sortir sans déranger les autres. Ce sont des entrées vitrées avec des fenêtres, pour faire entrer la lumière.

Dans ces nouvelles salles il y a des fenêtres partout, y compris des vitres posées sur les portes…

Oui, effectivement pour faire passer la lumière. Mais cela fait aussi partie des mesures qui sont prises pour éviter un certain nombre de dérapages dont on a beaucoup parlé et qui peuvent être le fait de tous les responsables. Cela permet à la fois d’être dans un lieu en discrétion, une fois que la porte est fermée, et en même temps d’être vu par tous ceux qui passent.

saint nicolas meaux

Toutes les salles de la maison paroissiales sont équipées de fenêtres pour laisser passer la lumière et assurer de la visibilité. (CDC)

Cette maison paroissiale a-t-elle un usage réservé à certaines activités ?

C’est réservé à tous les usages paroissiaux tous azimuts (rires) ! Très concrètement il y aura le catéchisme, les groupes de catéchuménat des adultes, puisque nous participons à la messe ici le samedi soir. Plutôt que d’aller dans une salle plus loin, nous serons ici. Des groupes qui doivent conjuguer un travail en salle et la prière pour se rendre à l’église à côté pourront se rassembler dans cette maison paroissiale.

Est-ce que vos équipes ont réfléchi à développer de nouvelles activités ?

Oui, nous pensons en particulier à des soirées cinéma avec débat sur des films qui parlent de la foi et la vie, car un grand écran sera installé. Je réunirai aussi les deux groupes de parcours bibliques que j’anime… Je pense que l’offre va provoquer la demande ! Ainsi, même s’il y a des locaux d’aumônerie à Meaux, quand des jeunes vont se réunir après avoir été à la messe par exemple, ou qu’ils auront besoin de faire un moment d’adoration dans l’église, ce sera plus pratique pour eux de venir dans la maison Saint-Nicolas. Nous sommes juste à côté de l’église. Ce lieu a été voulu comme un lieu de réunion, mais aussi à proximité des lieux de prière pour que les deux se fécondent.

On est au centre ville ici, la maison est là pour être visible ?

Nous sommes dans un quartier qui est de plus en plus diversifié, en face de la maison des Augustines, une maison de religieuses et une maison de retraite. Là aussi, il y a un appel entre les deux. Effectivement, on est plus visible même si ce n’est pas une finalité en soit, mais cela marque notre présence et en même temps une certaine proximité. Dès mon arrivée à Meaux, j’ai fait en sorte qu’on puisse avoir des lieux de réunion en proximité avec certains quartiers. C’est important à une époque où l’on prend beaucoup la voiture et l’on circule beaucoup, d’avoir de tels lieux.

saint nicolas meaux

Vue de la maison Saint-Nicolas depuis la rue. Des logements occupent les étages de l’immeuble rénové. (CDC)

Rappel des travaux

Dans cet immeuble de trois étages, propriété du diocèse de Meaux, la paroisse dispose du rez-de-chaussée et du jardin dans lequel s’élève la nouvelle construction. La nouvelle maison Saint-Nicolas s’étend donc sur un niveau, à la fois sur l’ancien bâtiment et les nouvelles salles, le tout à proximité immédiate de l’église Sainte-Céline-Saint-Faron.

[VOIR] Le projet de construction de la maison Saint-Nicolas

Après la rénovation entière de l’immeuble et l’installation du secrétariat dans les salles donnant sur la rue, une campagne de fouilles archéologiques préventive obligatoire a un peu retardé la deuxième partie du chantier. Les travaux de construction de la grande salle de réunion n’ont commencé qu’en 2021. Cet espace, pourvu de cloisons mobiles, est entièrement modulables selon les besoins. Des sanitaires et un espace kitchenette complètent l’ensemble.

Cette nouvelle maison, installée au cœur du centre-ville de Meaux, permettra à la paroisse d’organiser l’accueil des fidèles dans de bonnes conditions (chauffage, espace…) sans avoir à mobiliser les salles du presbytère voisin.

En savoir plus

Construire une maison paroissiale à Meaux (77)
04.01.2019 Projet

Construire une maison paroissiale à Meaux (77)

Meaux (77) : fouilles archéologiques obligatoires !
08.04.2019 Article

Meaux (77) : fouilles archéologiques obligatoires !

Chantier en cours à la maison Saint-Nicolas de Meaux (77)
03.03.2020 Article

Chantier en cours à la maison Saint-Nicolas de Meaux (77)

L’actualité des chantiers à Meaux
25.02.2021 Article

L’actualité des chantiers à Meaux

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don