Épinay-sous-Sénart : une église rénovée au cœur d’un quartier

Grâce à une croix et une cloche installées sur sa façade, l’église entièrement rénovée de Saint-Damien-de-Veuster, à Épinay-sous-Sénart, est désormais bien visible dans le quartier des cinéastes.

Du hangar à l'église

C’est la seule église d’Épinay-sous-Sénart (91) : Saint-Damien-de-Veuster. Bâti en 1970 dans un nouveau quartier de la ville, connu aujourd’hui comme le quartier des cinéastes. Un quartier qui fait l’objet d’un plan de rénovation de la municipalité et de l’État via l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine). « Le quartier fait sa toilette » note le père Jérémie Aka Alofa, curé de la paroisse, qui se réjouit que son église fasse de même. Il faut dire que le bâtiment n’a jamais fait l’objet de travaux importants depuis sa construction. La rénovation extérieure, comme intérieure, a duré quelques mois. Les Chantiers du Cardinal ont été sollicités pour une aide de 500 000 euros.

[VOIR] Le projet de rénovation de l’église

« On appelait cette église le hangar, parce qu’elle ne ressemblait à rien », explique Monique Ntinou, responsable de l’équipe d’animation de la paroisse. Après quelques mois de travaux le hangar est transformé : les façades d’un blanc éclatant attirent le regard du pssant. Au sommet d’une porte monumentale : une croix de métal et une cloche ancienne. Le bâtiment qui ressemblait à un gymnase est désormais bien identifié : c’est l’église de la ville. « Lorsque les essais sonores ont été réalisés pour la cloche, raconte le père Jérémie Aka Alofa, les riverains ont tourné des vidéos aux fenêtres pour les partager sur les réseaux sociaux. » Les paroissiens de Saint-Damien sont heureux d’entendre enfin leur église sonner, comme celles des villes voisines : Brunoy ou Boussy-Saint-Antoine.

L’église Saint-Damien après travaux. Elle est dotée d’une croix et d’une cloche. (CDC)

Une église pour une communauté vivante

Pendant quelques mois en 2019, l’église avait été fermée pour les travaux. Les fidèles et le père Jérémie Aka Alofa se retrouvaient pour les messes dans un complexe sportif prêté par la mairie, puis dans une église voisine. Alors que le chantier allait s’achever, le second confinement à l’automne 2020, a encore empêché les paroissiens de se rassembler dans leur église autour de monseigneur Michel Pansard, évêque d’Evry-Corbeil-Essonnes, pour une belle fête d’inauguration. Mais les aléas des travaux et de l’actualité n’entament pas l’enthousiasme des paroissiens. « Il y a ici une communauté vivante, indique le curé,  beaucoup de personnes viennent de très loin pour participer aux messes du dimanche parce que elles savent qu’en arrivant ici elles vont avoir une messe animée. » C’est aussi la seule église de 400 places qui permet d’accueillir les grands événements du secteur.

Vue de l’autel. Deux écrans ont été disposés de chaque côté pour projeter les paroles des chants. (Photo François Farez)

L’église se compose d’une nef principale et sur le côté d’un oratoire dédié à Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus. Oratoire agrandi grâce aux travaux de rénovation. Partout une moquette neuve a été posée et deux écrans sont disposés de chaque côté de l’autel pour permettre aux fidèles de suivre les chants pendant les célébrations. Car Saint-Damien est une paroisse très chantante : quatre chorales sont chargées d’animer les messes. Derrière le chœur, les salles de réunion ont aussi été réaménagées et repeintes. À l’avenir les associations catholiques du secteur et les rencontres œcuméniques annuelles pourront se réunir dans de bonnes conditions et au sec. « Toute la toiture a été complètement rénovée, précise François Farez, bénévole chargé par le diocèse de suivre les travaux. Les accès pour les personnes à mobilité réduite et les sanitaires ont été refaits et toutes les surfaces rénovées. »

Le père Jérémie Aka Alofa visite l’église pendant les travaux. (CDC)

Bâtir la maison de Dieu

François Farez était accompagné d’un groupe de paroissiens pour ce chantier, dont Monique Ntinou. Ensemble ils ont réfléchi à tous les aspects des travaux : de la couleur de la moquette aux besoins spécifiques de chaque association en passant par l’aménagement de la nef de l’église. De nombreuses réunions plus tard (« J’ai compté nous avons eu 87 réunions » glisse le curé) le résultat est là et chacun est fier de parler du travail accompli.

Quand elle parle de son église, celle qu’elle fréquente avec sa famille depuis de nombreuses années, Monique Ntinou est émue. « Dans une vie, on n’a pas la possibilité de vivre une telle aventure : bâtir la maison de Dieu ! Ce n’est pas donné à tout le monde ! Dieu m’a fait cette grâce… »

L’oratoire a pu être agrandi grâce aux travaux. Il est très fréquenté dans la journée par les paroissiens. (Photo François Farez)

Galerie

Voir l’album

En savoir plus

Rénover l’église Saint-Damien-de-Veuster à Épinay-sous-Sénart (91)
06.11.2019 Projet

Rénover l’église Saint-Damien-de-Veuster à Épinay-sous-Sénart (91)

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don