Gouvernance des Chantiers du Cardinal

Les huit évêques d’Île-de-France désignent un de leurs pairs pour accompagner la mission des Chantiers du Cardinal. Depuis le printemps 2021, Mgr Thibault Verny, du diocèse de Paris, assume cette tâche. À ce titre, il préside le Conseil d’administration. La gouvernance de l’œuvre reflète la volonté de transparence et de solidarité entre diocèses de la province ecclésiastique de Paris.

Chiffres clés

8 diocèses d’Île-de-France
5 millions d'euros Les projets votés
456 églises et chapelles à la charge des diocèses

Une oeuvre d'Église

Les Chantiers du Cardinal sont une œuvre d’Église sans personnalité morale. Elle agit pour le développement et la préservation de leur patrimoine religieux. Depuis la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905, en Île-de-France, 456 églises et chapelles ont été bâties sur les 1­751 recensées. Ces édifices sont donc entièrement à la charge des associations diocésaines.

A Clichy-sous-Bois, le diocèse fait bâtir une nouvelle église dans le sanctuaire ND des Anges (Photo Philippe Roux)

L’objet des Chantiers du Cardinal, créés en 1931 par monseigneur Jean Verdier, archevêque de Paris, est de collecter pour réaliser des travaux d’envergures : construction et rénovation du patrimoine religieux. Couvrant tout d’abord le département de la Seine (actuellement quatre départements de la Petite Couronne), leur action s’est étendue en 2012 à l’ensemble de la Région (la province ecclésiastique de Paris).

Sous l’autorité de huit évêques

L’œuvre est placée sous l’autorité des huit évêques d’Île-de-France qui ont plus précisément confié à l’un d’entre eux, Mgr Thibault Verny, évêque auxiliaire et Vicaire général du diocèse de Paris. Désigné par ses pairs au printemps 2021 pour succéder à Mgr Éric Aumonier, évêque du diocèse de Versailles,  il a pour tâche de suivre la gestion de l’œuvre. Les huit associations diocésaines confient aux Chantiers du Cardinal les missions suivantes :

  • Collecter des dons, legs, donations et assurances-vie destinés à réaliser des travaux  de construction et de rénovation dans les paroisses d’Île-de-France ;
  • Conseiller et suivre la réalisation de ces travaux financés par l’œuvre.
  • Communiquer sur la présence de l’Église et assurer sa visibilité à travers la construction d’églises, de presbytères et des bâtiments accueillants des activités paroissiales. Les Chantiers du Cardinal soutiennent financièrement les diocèses propriétaires des locaux bâtis après 1905, date qui marque la séparation de l’Église et de l’État.
Mgr Verny

Mgr Thibault Verny, évêque auxiliaire du diocèse de Paris et accompagnateur des Chantiers du Cardinal. (Crédit Yannick Boschat)

Fonctionnement des Chantiers du Cardinal

Un conseil d’administration.
Il se réunit au moins quatre fois par an sous la présidence de l’évêque accompagnateur. Il est composé des 8 économes des diocèses de Paris (75), Meaux (77), Versailles (78), Évry (91), Nanterre (92), Saint-Denis (93), Créteil (94) et Pontoise (95). Ce conseil, sur proposition du directeur général, Jérôme Tolot, bénévole, arrête la politique générale du GIE pour lui permettre de remplir au mieux la mission de développement des Chantiers du Cardinal qui lui a été confiée par les associations diocésaines.

  • Le conseil d’administration statue de façon collégiale sur le choix des projets soutenus par les Chantiers du Cardinal dans les huit diocèses d’Île-de-France.
  • Un réseau de 330 délégués bénévoles relaie notre action dans les paroisses.

    J. Tolot directeur général

    Jérôme Tolot, directeur général des Chantiers du Cardinal

[VOIR] L’équipe des Chantiers du Cardinal

Articles liés

Mgr Thibault Verny, évêque accompagnateur

Mgr Thibault Verny, évêque accompagnateur

Mission, histoire et patrimoine

Mission, histoire et patrimoine

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don