Achever le chantier de l’église d’Asnières-sur-Seine (92)

Architecte Archi DS
Coût total 1 267 800€
Notre contribution 60 000€
Fin du chantier 31/12/2020

Présentation du projet

Destinée à devenir un lieu de pèlerinage, l’église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours à Asnières-sur-Seine (diocèse de Nanterre) est l’œuvre de l’architecte Alfred Nasousky. Le cardinal Jean Verdier (fondateur des Chantiers du Cardinal) avait posé la première pierre en 1934, l’édifice de style néo-roman avait été consacré en 1936. Restaient la façade et l’édification d’un clocher. Le chantier n’a jamais été terminé car interrompu par la Seconde Guerre mondiale.

Aujourd’hui, le projet vise à créer une véritable façade et édifier le clocher, mais aussi à réaménager l’intérieur de l’église et construire des locaux pour l’accueil. Les Chantiers du Cardinal apportent un soutien financier de 60 000 euros à ce projet d’envergure estimé à 1,2 million d’euros. Le cabinet d’architectes Archi DS est en charge du projet.

L'œuvre d'Alfred Nasousky

Cette église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours était le 64e projet des Chantiers du Cardinal (fondés en 1931). Et c’est un architecte reconnu, Alfred Nasousky, qui eut la charge de la concevoir. Il a par ailleurs dessiné de nombreuses autres églises en France : au Havre, à Rouen, Roubaix ou encore Saint-Denis. Alfred Nasousky est l’inventeur d’un nouveau procédé technique : remplacer les pierres de taille par des pierres moulées. Les « faces apparentes des murs et colonnes (sont) en agglomérés simulant la pierre naturelle et le remplissage intérieur en béton. » (« Le Christ dans la Banlieue » janvier 1936, p 20).

Maquette présentant le projet de l’église (Dans Le Christ dans la banlieue, janvier 1934)

Les dimensions de l’édifice étaient pour l’époque déjà de « proportions majestueuses (…) la nef principale mesure 11 mètres de large, sa hauteur sous clefs atteint 16m25; les bas-côtés mesurent 5m90, leur hauteur sous clefs est de 7m30 » (id). Entre 1934 et 1936, la revue « Le Christ dans la banlieue » rend régulièrement compte de l’avancée des travaux. Jusqu’en 1939 quand la Seconde Guerre mondiale interrompt le chantier. Le clocher monumental ne sera donc pas édifié, et la façade sera juste murée sobrement, l’entrée faite d’une simple petite porte. Malgré des travaux de l’ensemble pastoral d’Asnières-Centre dans les années 1960, l’église n’est jamais terminée. Depuis plusieurs années un vaste projet était en réflexion pour non seulement achever l’église mais aussi créer un véritable centre paroissial.

[VOIR] Histoire de cette église sur le site de la paroisse

Un projet pastoral

Si l’édification d’un clocher et la rénovation de la façade constituent des parties bien visibles du projet, le chantier prévoit en réalité un vaste plan pour constituer un centre paroissial autour de l’église. Celle-ci étant la plus grande du doyenné (700 places) elle a vocation à accueillir de grands événements mais doit aussi disposer de locaux adaptés.

Vue d’architecte de la façade (Archi DS)

À l’intérieur le réaménagement de la nef et du chœur vont faciliter la participation des fidèles aux célébrations mais aussi inviter chacun, croyant ou non, à entrer et se laisser pénétrer par la présence du Christ. Les salles paroissiales existantes doivent bénéficier d’une rénovation complète tandis qu’à l’extérieur la construction de nouveaux locaux permettra d’installer un accueil, une grande salle polyvalente ainsi que des bureaux. La paroisse pourra donc regrouper toutes ses activités, ce chantier s’inscrit dans un vaste projet pastoral qui concerne « l’ensemble pastoral Asnières-Centre ».

En lien avec  l’encyclique du pape François « Laudato Si' » ce projet est présenté par la paroisse dans le cadre du label « Église verte ». Les travaux sont donc réalisés avec le souci de « préserver (la) maison commune » : recherche des économies d’énergie dans les installations électriques ou le chauffage, emploi de certains matériaux…

Les travaux en détail

Le projet est important, il comporte plusieurs parties.

Église :

  • Construction d’un clocher
  • Transformation de la façade (vitrée) avec un porche et deux nouveaux accès
  • Création d’une entrée de type narthex vitré, d’une chapelle de semaine et d’un espace cloître
  • Rénovation intérieure (chauffage, éclairage)
  • Rénovation du chœur et installation d’un mobilier liturgique

Salles paroissiales existantes (catéchisme, sacristie) :

  • Rénovation et aménagement intérieurs

Extension extérieure :

  • Construction d’un accueil visible depuis la rue
  • Création d’un espace de bureaux
  • Création d’une salle polyvalente

 

Galerie

Voir l’album

31, Rue Albert-1er, 92600 Asnières-sur-Seine, France

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don