« Les Chantiers du Cardinal sont un outil de propagation de la foi »

Jean-Louis Cibot est un délégué des Chantiers du Cardinal dynamique. Il raconte comment il conçoit sa mission au cœur de sa paroisse à Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle à Paris (15e). À 71 ans, ce retraité toujours actif, communique en particulier au moment de la quête annuelle de fin d’année.

Comment êtes-vous devenu délégué ?

En 2011 le délégué de ma paroisse (Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle) à Paris m’a sollicité pour le remplacer. J’ai posé quelques questions, il m’a donné les informations nécessaires et m’a accompagné, mais je connaissais déjà les Chantiers du Cardinal bien sûr ! Depuis, le périmètre a un peu évolué puisqu’ils agissent dans toute l’île-de-France.

Comme je le dis souvent, cette œuvre fondée par « l’archevêque aux soixante églises » (le cardinal Verdier) est un outil de propagation de la foi. Son œuvre est toujours utile pour rassembler les chrétiens. Je suis un ancien ingénieur, et j’aime le concret… Or, les Chantiers du Cardinal c’est du concret !

Jean-Louis Cibot, délégué des Chantiers du Cardinal depuis 2011, à Paris. (VAM/CDC)

Comment concevez-vous votre mission ?

Une grande partie de l’activité se déroule au moment de la quête annuelle, en novembre/décembre. Il faut faire de la publicité dans la paroisse pour cette quête impérée. J’interviens à la fin des messes, pour rappeler aux fidèles l’action menée par les Chantiers du Cardinal.

Au cours de mes interventions, j’essaie de faire passer le message sur les projets qui sont en cours. Pour cette année [2019 ndlr]  j’ai choisi, plutôt que de citer tel ou tel projet, de rappeler les chiffres importants : le nombre de maisons paroissiales, les préservations d’églises… Et j’invite les personnes à consulter la carte des projets sur le site internet et à lire la revue « Bâtisseurs ». Enfin, il faut aussi s’occuper de la collecte qui sera ensuite versée aux Chantiers du Cardinal

Dans ma paroisse, lors de ce week-end de quête, j’ai également la charge de rédiger la prière universelle qui sera dite à la messe.

« Nous te prions Seigneur pour la mission d’évangélisation de l’Île-de-France : qu’elle se développe grâce aux rénovations et constructions d’églises et de lieux paroissiaux. »

Comment communiquez-vous sur la mission des Chantiers du Cardinal ?

Je reçois plusieurs exemplaires de la revue « Bâtisseurs », tout comme le curé de la paroisse, le père Patrick O’Mahony. Nous les disposons dans l’église. C’est un bon support de communication car les gens posent peu de questions mais ils lisent la revue !  Cela permet de voir l’évolution des projets et surtout, cela me permet de distribuer de l’actualité autour des Chantiers du Cardinal tout au long de l’année. Pour communiquer nous disposons aussi de kakemonos dans la paroisse, qui rappellent les informations importantes sur l’action des Chantiers du Cardinal.

[LIRE] La revue Bâtisseurs en ligne

Pourquoi la participation aux assemblées des délégués est-elle importante pour vous ?

D’abord parce qu’on retrouve les autres délégués. Et puis cela nous permet de visiter un lieu différent. En 2019 nous nous sommes réunis dans la paroisse Saint-François-d’Assise à Paris, quelle belle réalisation ! Auparavant, c’était à Notre-Dame-de-l’Assomption à Passy, c’était intéressant de voir comment cette paroisse a modifié l’aménagement intérieur de son église d’ailleurs.

Au cours de ces assemblées générales nous pouvons rencontrer l’équipe des Chantiers du Cardinal, c’est important. Jérôme Tolot [le directeur général] nous communique des informations intéressantes sur les résultats, l’évolution des dons etc. Il y a toujours des questions pertinentes qui sont posées. En 2019, nous avons rencontré Alice Fabre, la nouvelle directrice des Chantiers du Cardinal, qui remplace Arielle Courty, avec laquelle nous avons longtemps travaillé sur la communication.

Assemblée annuelle des délégués 2019 en l'église Saint-François-d'Assise à Paris 19e.

Assemblée annuelle des délégués 2019 en l’église Saint-François-d’Assise à Paris 19e. (KD/CDC)

Avez-vous un souvenir lié aux Chantiers du Cardinal ?

J’ai eu la chance de faire quelques visites d’églises grâce aux Chantiers du Cardinal… Je me souviens en particulier de la très belle église Saint-Jean-Apôtre pour la communauté Chaldéenne à Arnouville, c’était splendide. C’est un superbe projet.  Je suis aussi allé voir la chapelle Saint-Bernard à Montparnasse. J’ai vu dans l’actualité des Chantiers du Cardinal que les travaux de l’église Sainte-Rosalie à Paris sont terminés, j’ai bien envie d’aller visiter cette église maintenant !

En savoir plus

Assemblée des délégués 2019 : l’occasion de découvrir une restauration
25.11.2019 Article

Assemblée des délégués 2019 : l’occasion de découvrir une restauration

Délégués des Chantiers du Cardinal
24.05.2017 Page

Délégués des Chantiers du Cardinal

Seul votre don nous permet d’agir

Faire un don